Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Agritourisme [Spécial COVID19]

Agritourisme [Spécial COVID19]

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Agritourisme COVID19

Vous avez une activité en agritourisme, soyez informés des restrictions et mesures sanitaires à respecter.

Suite au Comité tourisme en présence du Secrétaire d'Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne qui s’est tenu mardi 12 mai, voici les réponses obtenues :

  • Les gîtes et chambres d'hôtes sont autorisés à reprendre leurs activités dans les conditions réglementaires suivantes dès lors que des précautions d’hygiène ont été prises :
    • L’hébergement se situe à 100 km maximum de votre domicile.
    • Location pour 10 personnes maximum, enfants compris.

Pour la période au-delà du 2 juin, un point sera réalisé fin mai  rendez-vous est donné afin de faire le point en fonction de l’évolution de l’épidémie.

  • Les campings ne sont pas autorisés, et les modalités pour l'ouverture à des "résidents réguliers" (personnes ayant loué un emplacement à l'année) est en cours de discussion.


Un Plan d'aides et d'investissement spécifique au tourisme a été annoncé ce jeudi 14 mai. Les agriculteurs avec une entreprise distincte pour l'activité agritouristique pourront en bénéficier.

Les questions concernant les conditions d’ouverture des activités de ferme de découverte, pédagogique, campings cars,... seront précisées dans les jours suivants par le Secrétaire d'Etat au Tourisme et son cabinet.

Dans le contexte actuel et au vu des informations disponibles, l’Anses - l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (article du 20 avril 2020) - considère qu’il n'existe actuellement aucune preuve que les animaux domestiques (animaux d’élevage et de compagnie) jouent un rôle épidémiologique dans la diffusion du SARS-CoV-2. De plus, aucun cas de contamination de l’Homme par un animal de compagnie n’a été à ce jour rapporté.

Néanmoins, elle rappelle la nécessité de préserver les animaux de compagnie d’un contact étroit avec les personnes malades et d’appliquer les mesures d’hygiène de base lors du contact avec un animal domestique en se lavant les mains avant et après l’avoir caressé, après le changement de sa litière, et d’appliquer les « gestes barrière » dans toute situation.
 

Concernant les établissements équestres, la lecture du décret permet de confirmer les points suivants :

  • Les établissements recevant du public (ERP) de type PA - établissements de plein air - au sein desquels sont pratiquées des activités équestres sont ouverts au public par dérogation ;
  • La pratique équestre en « plein air », c'est à dire hors des équipements couverts, redevient autorisée, y compris sur les chemins ouverts au public ;
  • La pratique équestre ne peut donner lieu à des regroupements de plus de dix personnes ;
  • Le décret ne limite pas le nombre de groupes de 10 personnes maximum pouvant être accueillis sur des zones différentes au sein d'une même structure ;
  • La distanciation physique imposée est de cinq mètres pour une activité physique et sportive modérée et de dix mètres pour une activité physique et sportive intense.

Plus d’informations sur https://www.ffe.com/Actualites-Federales/Reouverture-des-etablissements-equestres-a-la-suite-du-decret-du-11-mai-2020

Egalement, le site du Plan de Relance Tourisme sur https://www.plan-tourisme.fr/

Pour rappel, voici la carte mise en place par le gouvernement pour calculer la zone des 100 km.
https://carte-sortie-confinement.fr/

AGENDA

Collecte des déchets agricoles en Normandie

Du 25 mai au 12 juin 2020