Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Covid-19 : impacts à fin juin pour la Normandie agricole et agroalimentaire

Covid-19 : impacts à fin juin pour la Normandie agricole et agroalimentaire

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une note analytique tente d’illustrer les impacts par type d’effet, et d'en estimer l’effet global sur l'agriculture normande.

 

La pandémie de Covid-19 a atteint le monde entier et bouleversé tant les sociétés que l’économie.

La France a fait le choix d’arrêter tous les commerces non essentiels puis de confiner la population pour 2 mois. Même si l’agriculture et l’agroalimentaire ont été considérés comme des secteurs essentiels, l’impact de la pandémie et du confinement se sont fait sentir.

Les effets sont multiples, parfois positifs et ne touchent pas toutes les filières de la même façon. Cette note illustre les principaux impacts par type d’effets, et tente d’en évaluer l’impact économique.

  • [Effet fermeture] Des secteurs agricoles en arrêt d’activité total car “non essentiels”,
  • [Effet main d’œuvre] Quel manque de main d’œuvre ?,
  • [Effet circuit] Modifications brutales, à la hausse comme à la baisse, de nombreux circuits de vente,
  • [Effet gamme] La consommation de crise modifie la demande de produits alimentaires,
  • [Effet saisonnalité] Une désorganisation majeure pour les secteurs en pic d’activité au printemps,
  • [Effet prix] Pendant la crise Covid19, les évolutions de prix ont été contrastées ,
  • Tentative d’estimation de l’effet global de la crise covid sur l’agriculture normande ,
  • Et sur la suite de l’année ?


Ils sont illustrés par les filières qui subissent de plein fouet ces effets.

> Lire la note sur les impacts pour la Normandie agricole et agroalimentaire