Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > INFLUENZA AVIAIRE, 2 cas dans l’Eure

INFLUENZA AVIAIRE, 2 cas dans l’Eure

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Volailles

Les deux suspicions fortes d’Influenza aviaire sont confirmées dans le département de l’Eure, l’une en faune sauvage et l’autre dans une basse-cour.

En conséquence deux types de zones réglementées sont mises en place.

  • Une Zone de Contrôle Temporaire de 20 km est mise en place autour de la commune d’Aviron, autour du cas en faune sauvage.
  • Une Zone de Protection de 3 km, une Zone de Surveillance de 7 km et une Zone de Surveillance Renforcée de 10 km soit une Zone réglementée de 20 km autour du foyer en basse-cour sur la commune de Notre-Dame-du-Hamel.

 

Arrêtés préfectoraux précisant les exigences qui s’appliquent aux élevages et les listes de communes concernées.

 

Voici les points majeurs qui s’imposent aux éleveurs pour chacun des arrêtés préfectoraux pris dans le cadre des deux cas d’Influenza aviaire.

Avant toute chose, le classement de tout le territoire français au risque élevé d’Influenza aviaire rend obligatoire partout en France le confinement des volailles et interdit tous les marchés de vif.

Secteur de Notre-Dame-du-Hamel, arrêté préfectoral du 10 novembre 2022

Foyer dans une basse cour avec mise en place de trois zones :

  • Zone de protection, 3km autour du foyer, 1 élevage concerné.
  • Zone de surveillance, 7 km autour de la zone de protection, 32 élevages concernés.
  • Zone réglementée supplémentaire, 13 km autour de la zone de surveillance, 18 élevages.
     

Outre les mesures de déclaration obligatoire des élevages et de rappel de l’obligation de l’application des règles de biosécurité, l’arrêté préfectoral du 10 novembre fixe les règles suivantes :

  • Surveillance en élevage de plus de 250 palmipèdes ou anatidés, autocontrôles hebdomadaires, une chiffonnette par bâtiment et écouvillonnage cloacal sur cadavres dans la limite de 5.
  • Mesures en ZP et ZS :
    • Rassemblements tels que foires ou marchés interdits.
    • Mises en place et mouvements de sortie d’exploitation sont interdits sauf dérogations individuelles accordées par la DDPP.
    • Tous les élevages des ZP et ZS font l’objet d’une visite vétérinaire pour examen clinique.
    • Les mouvements et le transport des viandes de volailles à partir des établissements d’abattage situés en ZP et ZS sont interdits sauf dérogations individuelles accordées par la DDPP.
    • Les sorties d’œufs de consommation des exploitations situées en Zone de Protection sont interdits sauf dérogations individuelles accordées par la DDPP.
    • Le transport de gibiers à plumes et des appelants pour la chasse au gibier d’eau est interdit, quelle que soit la catégorie du détenteur.
    • La chasse au gibier d’eau est interdite
  • Mesures en ZRS :
    • Mouvements de volailles conditionnés à la réalisation des autocontrôles :
      • Mouvements vers abattoir :
        • 20 échantillons cloacaux 48h avant mouvement
      • Mouvements entre élevages :
        • 20 échantillons cloacaux 48 h avant mouvement
  • Levée des mesures :
    • La zone de protection est levée 21 jours après l’abattage du foyer et la fin des opérations initiales de nettoyage désinfection. Les élevages de la ZP rentrent ensuite en ZS.
    • La zone de surveillance est levée au plus tôt 30 après l’abattage du foyer et la fin des opérations de nettoyage désinfection initiales et la réalisation des visites dans tous les élevages de la ZS.
    • La zone réglementée supplémentaire est levée le même jour que la ZS.

 

Secteur d’Aviron, arrêté préfectoral du 10 novembre 2022

Foyer dans la faune sauvage, mise en place d’une Zone de Contrôle Temporaire (ZCT). Cette zone concerne 119 producteurs.

  • Mesures de surveillance en élevage :
    • Dans les élevages commerciaux de plus de 250 oiseaux :
      • Autocontrôles hebdomadaires, une chiffonnette par bâtiment et écouvillonnage cloacal sur cadavres dans la limite de 5.
  • Mesures concernant les mouvements d’animaux ou de produits :
    • 20 échantillons cloacaux 48 h avant mouvement
  • Mouvements des œufs de consommation et des viandes de volailles
    • Les œufs de consommation peuvent quitter les exploitations si emballés dans des emballages jetables ou composés de matériaux nettoyables et désinfectables.
    • Les viandes de volailles issues de la ZCT peuvent être mises sur le marché sans condition particulière.
  • Mesures relatives au transport et lâcher de gibiers à plumes :
    • Le mouvement doit être déclaré par l’opérateur professionnel, le mouvement est conditionné par la réalisation d’un examen clinique favorable voire pour les anatidés d’un dépistage sur 30 oiseaux.
  • Levée de la zone de contrôle temporaire : la zone sera levée 21 jours après sa mise en place en cas de situation favorable.