Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Le blé repasse sous les 200 euros

Le blé repasse sous les 200 euros

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Le marché du blé dans le contexte du coronavirus

Le prix du blé affiche cette semaine un léger recul, pour atteindre 196 €/tonne (en baisse de 3 %), après quelques semaines de hausse. En dehors de la perturbation engendrée par la pandémie de Covid-19, le prix suit une tendance à la hausse depuis le dernier trimestre 2019.

 

Prix du blé

 

Le prix du blé a diminué cette semaine avec des acheteurs qui positionnent désormais leurs achats sur la future campagne.

Les conditions météorologiques plus favorables et les prévisions pour les jours à venir font diminuer pour le moment les craintes de sécheresse sur l’Union Européenne et ne soutiennent ainsi plus les prix. Les pluies devraient ensuite atteindre la zone de la Mer Noire.

Après un sursaut d’achat la semaine passée, ayant amené la Russie à épuiser son quota d’exportation (fixé début avril pour prioriser son marché local et limiter la hausse de prix), la demande est désormais plus calme. Le début du Ramadan réduit les besoins du Proche Orient sur le court terme.

La pandémie de Covid-19 conduit à une volatilité accrue sur les marchés des productions végétales avec des variations quotidiennes très marquées.

 

Service Économie, Veille & Prospective
Direction Innovation Recherche Développement

 

> Lire les autres marchés agricoles