Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Mai couvre l’herbe et Juin l’arrache…

Mai couvre l’herbe et Juin l’arrache…

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les fortes températures associées au vent à l’absence de pluie depuis 4 semaines entraîne un fort ralentissement de la croissance.

 

Semaine 23

A cette saison, nous avons en référence des croissances de l’ordre de 65 kg sur 10 ans entre 2005 et 2015. Avec 35 kg en moyenne cette semaine, c’est 50 % de croissance qui fait défaut.

 

Repères concrets

Avec 35 kg de croissance et en ration 100 % pâturage, il faut 50 ares/UGB accessibles pour ne pas entamer les stocks sur pied. Il faut 30 ares/ UGB si la ration distribuée est 5 à 7 kg de MS/UGB. Avec 15 ares accessibles, la distribution doit monter à 12 kg de MS / UGB pour équilibrer la faible croissance du moment.

3 leviers pour réagir vite !

Comme la météo n’annonce pas beaucoup de pluie dans les prochains jours, il faut réagir vite pour ne pas accélérer la vitesse de passage sur les parcelles et se retrouver avec un délai de retour sur une même parcelle très cour. 

Si la distribution est le premier réflexe, un autre levier peut être activé.

Les effectifs animaux qui utilisent le parcours doivent être interrogés :

  • est-ce qu’il y a des génisses ou des taries qui pâturent avec les VL ?
  • parmi les VL, est-ce que tous les tarissements sont bien actés ? 
  • est-ce que les animaux en finition ont bien été retirés du troupeau principal ? Car chaque animal présent sur le parcours peut potentiellement consommer une herbe destinée au lot prioritaire sur ce parcours.

Enfin, 3e levier : existe -t’il des surfaces en prairie disponibles à proximité pour agrandir l’offre de surface pour le troupeau prioritaire ? 

 

Attendre la repousse

Les données météos annoncent des pluies pour la semaine à venir sur l’ensemble de la Normandie. Avec le rafraichissement des températures, les prairies vont reverdir. C’est maintenant qu’il faut bien calculer la distribution pour accumuler 10 à 12 jours de jours de pâturage d’avance avant d’envisager de modifier la complémentation.

Témoignage

Xavier Baudoin pour le Lycée agricole de Vire

"Cette année, la mise à l’herbe s’est bien passée malgré la sortie un peu tardive (le 18 mars). Nous avons pu à ce jour faire une belle coupe sur les paddocks des vaches. Cette année est un peu compliqué car on est très tributaire de la météo et notamment avec des périodes très séchante (vent et chaleur).

Aujourd’hui nous attendons une reprise de la pousse de l’herbe qui ne se fera que s’il y a des précipitations. La production de lait jusqu’à ce jour est bonne 21.4KG avec un TB de 42,2 et un TP de 35,3. Après 4 années de mis en place on remarque que nos accès à la pâture sont restés en très bon état et sont très confortable pour les animaux. En effet le revêtement en stérile compacté sur du tout-venant est une très bonne solution pour les chemins d’accès aux parcelles. 

Cette année est aussi particulière du fait du COVID. Le lycée est depuis deux mois un peu désert, cependant l’exploitation du lycée agricole a continué son fonctionnement normal et les mesures ont été assuré par Laurent (salarié), Ernest et Chimène deux Ivoriens en service civique, qui sont restés confinés au sein de l’établissement. Ils ont ainsi pu continuer leur mission sur la ferme."
 

Olivier LERAY
Littoral Normand