Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Réduction des produits phytosanitaires : un pas en avant vers demain

Réduction des produits phytosanitaires : un pas en avant vers demain

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Réduction des produits phytosanitaires

Une démonstration de matériel agricole, organisée par les Chambres d’agriculture de Normandie, s’est tenue jeudi 2 septembre.

Le rendez-vous était organisé dans le cadre de l'opération Innov’action qui vise à favoriser le transfert de pratiques et de connaissances entre le plus grand nombre d'agriculteurs de Normandie.

Le constat

La porte ouverte était conduite par François D’Hubert, conseiller cultures sur l’antenne de Neufchâtel-en-Bray.

Au travers de témoignage et de la présentation de matériels adaptés au désherbage et de solutions de binage, elle a mis en valeur le travail d'un exploitant en démarche de progrès pour réduire l'usage de produits phytosanitaires.

Ces derniers peuvent en effet impacter les zones de captage d'eau. Deux zones en Seine-Maritime sont, à ce titre, touchées par une pollution aux chloroacétamides.
C'est pourquoi, les Chambres d’agriculture ont proposé des retours sur des alternatives possibles et concrètes, expérimentées sur une parcelle de 30ha de colza, à l’Etoquet, près de Mortemer (76).

Témoignage

Lors de cette rencontre, les participants ont ainsi pu rencontrer Hugo, jeune agriculteur soucieux de son impact sur l’environnement et heureux d’être acteur dans cette transition.

L’innovation

Les visiteurs ont découvert une rampe MARECHAL de désherbage. Elle permet de diminuer drastiquement la dose d’herbicide habituellement utilisé (soit 22% de la dose habituelle).
À l’origine, la rampe est utilisée sur d’autres types de cultures (betteraves, pommes de terre ...). La spécialité de cette démonstration est qu’elle a été réalisée sur des plans de colza à un stade de pré-levée.

Comment ça marche ?

La rampe centralise son action uniquement sur les rangs cultivés tous les 45cm et non plus sur l’intégralité de la surface au sol. De plus des spécificités de terrain ont dû être prise en compte : son inclinaison, sa composition, sa complexité (présence de silex). Cette innovation s’allie à un binage d’entre-rang, qui permet une optimisation de la démarche.

Et maintenant ?

Un suivi est engagé. Il doit permettre de faire émerger de nombreuses observations, comparaisons et bilans.

Les Chambres d’agriculture réaffirment à cette occasion leur souhait d’accompagner les acteurs locaux qui visent une réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires dans les zones de captages de notre région.


Stella JANET, service civique, Chambres d’agriculture de Normandie

 

AGENDA

Du 07 octobre au 07 décembre 2021

Evénement digital

Du 20 octobre au 16 novembre 2021

Hérouville Saint Clair,  le Neubourg,  Chambray,  Saint Lô,  Pontorson,  Créances,  Mortagne au Perche,  Sées,  Yvetot,  Brémontier Merval

salon de la robotique agricole

Du 22 octobre au 23 octobre 2021

l'Oudon