Vous êtes ici : Accueil > Conseils et services > Préserver l'environnement > Pratiques favorables à l'environnement > Haies et pollinisateurs au service de l’agriculture

Haies et pollinisateurs au service de l’agriculture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Contexte et objectif

La perte de biodiversité et d’agents pollinisateurs devient une préoccupation majeure pour la production agricole française. La pollinisation est un facteur clé du rendement et de la qualité des produits. Le nombre de graines produites, la taille et l’aspect du fruit, le taux de sucre ou la teneur en huile sont dépendants d’une bonne pollinisation. En Europe, l’absence de pollinisateurs entrainerait une perte de 25 à 32 % de la production de cultures (Zulian et al, 2003).

Fort de ce constat, les agriculteurs de la Manche, au travers de leur implication dans les associations de boisement, ont décidé de proposer des rendez-vous terrain sur la thématique « haies et pollinisateurs ».

L’objectif est de créer un espace d’échange et de partage entre les agriculteurs et les apiculteurs (professionnels et amateurs), et d’intégrer la ressource mellifère dans le choix des essences à planter.

Description – Mise en œuvre

Au pied d’une haie plantée par un agriculteur via les associations de boisement :

  • présentation de l’importance de la pollinisation et des différentes espèces de pollinisateurs ;
  • zoom sur le fonctionnement de la ruche par un apiculteur, illustration avec une ruche vitrée ;
  • zoom sur le potentiel mellifère de la haie de l’exploitation par un technicien boisement et un agriculteur ;
  • apiculteurs, agriculteurs, citoyens : devenez acteur de la préservation des pollinisateurs ;
  • dégustation de miel. .

 

Résultats

L’objectif de « faciliter le dialogue entre apiculteurs et agriculteurs » a été atteint et de nouvelles initiatives sont engagées pour 2018 et 2019.

La prise en compte du critère mellifère dans le choix des essences est de plus en plus pris en considération par le technicien boisement, les agriculteurs et particuliers.

Durabilité

En termes d’indicateurs de durabilité, en favorisant la biodiversité et en ré-introduisant des infrastructures agro-écologiques :

  • la marge nette globale de l’exploitation est améliorée par une stabilisation des rendements ;
  • la pression de traitement est en baisse suite aux échanges entre agriculteurs et apiculteurs (prise de conscience) ;
  • le pilier social est amélioré par le maintien des échanges.

On en parle

  • 1er RV en septembre 2018 au Val st Père (50) : 65 personnes présentes dont 17 élèves de la classe de BTS ASCE 2e année de la MFR de Granville (50).
  • Édition de la note technique « les abeilles, des alliées à préserver » en 100 exemplaires et distribution sur place.
  • Une édition a été proposée fin 2018 (15/12/2018) lors de la remise des plants à Montebourg (50)
  • Lors du RV du 20 septembre 2019 à St Pierre Langers (50), la thématique a été de nouveau abordée sous la forme d’un atelier témoignage, journée intitulée « la haie, un enjeu pour l’agriculture »


Contrat d'objectif régional sur les  nouvelles pratiques agricoles

Vous aussi ?

Vous pensez avoir mis en place une ou plusieurs

pratiques favorables à l'environnement ?