Vous êtes ici : Accueil > Conseils et services > Produire (Thématiques) > Cultures > Fertilisation > Synthèse des reliquats azotés > Synthèse des reliquats azotés de l'Eure

Synthèse des reliquats azotés de l'Eure

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Synthèse 2020 des reliquats d’azote sortie hiver pour l'Eure

Pour assurer le calcul de la dose bilan d’azote dans votre Plan de Fumure Prévisionnel (PPF), il est nécessaire de disposer d’une estimation du stock d’azote minéral disponible dans le sol à la sortie de l’hiver : le reliquat azoté. 

Pour les parcelles n’ayant pas fait l’objet d’une mesure de reliquat, ou pour les parcelles présentant des valeurs suspectes (valeur du NH4 élevée supérieure à 20 kg N/ha), on se référera à des valeurs moyennes en fonction de la culture, voire du précédent et de la zone pluviométrique.

Les valeurs sont regroupées par zone climatique selon la pluviométrie entre le 1er octobre 2019 et le 31 janvier 2020.

La pluviométrie hivernale est régulièrement très supérieure à celle de l’an passé (200 à 300 mm en Haute Normandie l’an passé sur la même période). 
Toutefois, compte-tenu de l’absence de froid, la minéralisation ne s’est pas interrompue pendant l’hiver et explique la présence d’azote minéral parfois surprenante dans le premier horizon : cela est d’autant plus marqué dans les situations riches en matière organique.
Comme la minéralisation compense partiellement le lessivage, les valeurs moyennes ne sont pas toujours très tranchées entre régions.

Les valeurs moyennes sont en tendance inférieures à celles de l’an passé, mais ce n’est pas systématique. Du fait d’une minéralisation continue, elles sont légèrement supérieures dans les secteurs très arrosés.

Pluviométrie du 1er octobre 2019 au 31 janvier 2020
Source :  Météo France et Arvalis Institut du Végétal