Vous êtes ici : Accueil > Conseils & Formations > Environnement > Pratiques favorables à l'environnement > Haies et pollinisateurs au service de l’agriculture

Haies et pollinisateurs au service de l’agriculture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Contexte et objectif

La demande des consommateurs en pomme de terre biologique est en forte croissance. Que ce soit en circuits courts (vente à la ferme, AMAP...), en circuits longs (GMS, grossistes, négociants...) ou en collectivités, la production de pomme de terre AB en Normandie ne suffit pas à couvrir les besoins du marché.
L’action a pour buts d’optimiser l’itinéraire technique de production par l’acquisition de références locales et d’accompagner les producteurs de pommes de terre vers la production bio.

Les pommes de terre cultivées en Normandie sont soumises à de fortes attaques de bio-agresseurs (mildiou, doryphores, taupin). Elles conduisent à des pertes au champ et à une dégradation qualitative des récoltes. Les solutions autorisées dans le cahier des charges AB pour lutter contre ces bio-agresseurs sont peu nombreuses et peu efficaces (cuivre, Bacillus...).

L’adaptation par la recherche de variétés adaptées à la production biologique est donc le principal levier technique pour lutter contre ces bio-agresseurs et assurer la productivité en conditions hydriques limitantes afin de proposer des produits de bonne qualité gustative et culinaire.
Ces références sont essentielles pour les producteurs AB, conventionnels ou porteurs de projet en conversion pour réussir leur production. Elles constituent aussi une base pour réduire les interventions phytosanitaires contre le Mildiou particulièrement.

Description – Mise en œuvre

Etudier le comportement des variétés en conditions de production bio. Connaître leurs caractéristiques agronomiques, qualité de présentation, aptitudes culinaires, sensibilité au mildiou, au taupin, à la gale commune, aptitude à la conservation... Evaluation de 17 variétés sélectionnées et testées pour leur résistance au mildiou, 3 répétitions dans une parcelle convertie en bio.

La sensibilité au mildiou est évaluée à partir de notations sur le feuillage où le pourcentage de destruction est mesuré chaque semaine

Reproductibilité

  • 1er RV en septembre 2018 au Val st Père (50) : 65 personnes présentes dont 17 élèves de la classe de BTS ASCE 2e année de la MFR de Granville (50).
  • Édition de la note technique « les abeilles, des alliées à préserver » en 100 exemplaires et distribution sur place.
  • Une édition a été proposée fin 2018 (15/12/2018) lors de la remise des plants à Montebourg (50)
  • Lors du RV du 20 septembre 2019 à St Pierre Langers (50), la thématique a été de nouveau abordée sous la forme d’un atelier témoignage, journée intitulée « la haie, un enjeu pour l’agriculture »


Contrat d'objectif régional sur les  nouvelles pratiques agricoles

En savoir plus

Marie-Christine FORT-LEGRAND

Consultante prospective et développement de projets

Tél : 02 33 79 41 75

Vous aussi ?

Recensez votre pratique