Vous êtes ici : Accueil > Agriculture & Normandie > Agri'scopie, chiffres clés > Bilan d'automne de l'agriculture normande

Bilan d'automne de l'agriculture normande

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une nouvelle année de consolidation pour la ferme normande.

Analyse et résultats par filière de l'agriculture normande.

 

Le bilan conjoncturel d’automne de la ferme normande produit une estimation de l’évolution des prix agricoles jusqu’à la fin de l’année 2019. Il permet de réaliser une première évaluation des effets mesurables sur le revenu agricole pour l’année en cours.

> Bilan d'automne : une année de consolidation pour la ferme normande - 09/2019 (pdf, 3 Mo)

Cultures

La moisson a été caractérisée par de bons rendements, en hausse en Normandie de 15% pour le blé, 19% pour l’orge et 8% pour le colza. Par contre, les prix des céréales sont en recul, par rapport à 2018 : nous estimons une baisse de 14% pour le prix du blé payé aux producteurs, de 17% pour l’orge. Le colza arrive tout juste à améliorer son prix : +3%.

Élevages

Malgré la production de fourrages limitée par la sécheresse, la production laitière connaît une année favorable avec une hausse des volumes produits qui sera sans doute proche de 3% sur l’ensemble de l’année 2019. Les prix du lait sont aussi en hausse, de l’ordre de 3.5% sur l’année, soit + 12 euros pour mille litres.

Profitant de l’épidémie qui sévit en Asie, le prix du porc a bondi. Il connaît une hausse sur l’année qui approchera les 22% !

Charges et revenu

Les engrais utilisés pour cette récolte en particulier, ont connu une augmentation moyenne de 11% de leur prix. Les aliments pour le bétail sont aussi à la hausse, mais celle-ci est moins marquée : elle sera d’environ 3.5%.

Le cumul des effets intégrés à cette évaluation, conduit à un solde positif de 56 millions d’euros, soit une hausse de 7% par rapport au revenu 2018 de la « Ferme Normandie ».
Cette estimation est partielle et ne prend en compte que les effets connus début septembre. Les récoltes d’automne et d’hiver ne sont pas estimées : betterave, pomme de terre, lin, légumes. A ce stade, la marge d’erreur sur l’évolution du revenu est estimée à +/- 10 %.

 

Cultures, élevage, charges et revenu résumés en 3 vidéos



Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Feuilleter

Feuilleter

ACTUALITES

lundi 04 novembre 2019

Demandez, avant le 21/01/20, l'aide spécifique dans le cadre de l'appel à projet Ecophyto "Investissements dans les exploitations agricoles pour l’acquisition de...

jeudi 31 octobre 2019

Il est vrai que l’on n’a jamais autant entendu parler de changement climatique que depuis ces 4-5 dernières années. Retour d’expériences sur des visites en zones...