Horticulture ornementale

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les achats de végétaux par les ménages : un marché de 2,8 milliards d’euros

En 2016, en France, près de 8 foyers sur 10 (soit 21,4 millions de foyers) ont acheté un végétal, notamment d’ornement. Près de 4 foyers sur 10 ont acheté des végétaux pour le potager. Tous segments confondus, ces achats représentent 2,76 milliards d’euros en sommes dépensées. La grande distribution reste le lieu d’achat le plus fréquenté pour l’ensemble des achats de végétaux (ornement et potager). Néanmoins, en volume, la jardinerie spécialisée reste le premier circuit et pour les végétaux d’ornement uniquement, le fleuriste est, en sommes dépensées, le premier lieu d’achat.

Les achats de végétaux d’intérieur

En 2016, les dépenses des Français pour les végétaux d’intérieur (plantes en pot fleuries ou vertes, bonzaï, composition de plantes, fleurs coupées à l’unité ou en bottes, bouquets et compositions florales) se sont élevées à 1,074 milliard d’euros (stable par rapport à 2015). Pour ce segment de marché, le panier moyen annuel par ménage acheteur s’établit à 4,8 végétaux pour un budget moyen de 59,50 €, soit un prix moyen de 12,40 € par végétal d’ornement d’intérieur. Les fleurs coupées (roses, lys, tulipes…) dominent le marché en valeur (58 %), devant les plantes en pot (orchidée, jacinthes, cyclamen/poinsettia). 71 % des dépenses en végétaux d’intérieur correspondent à des achats pour offrir. Les fleuristes demeurent le lieu d’achat privilégié pour les végétaux d’intérieur (50 % des sommes dépensées), devant les grandes surfaces (18 %) puis les jardineries spécialisées (11 %).

Les achats de végétaux d’extérieur

En 2016, les achats des particuliers en végétaux d’extérieur se sont élevés 793 millions d’euros (stable par rapport à 2015). Pour ce segment de marché, le panier moyen annuel par ménage acheteur s’établit à 20 végétaux pour un budget moyen de 52,60 € soit un prix moyen de 2,60 € par végétal d’ornement d’extérieur. En chiffre d’affaires, les plantes à massif (géranium, pétunia, bégonia) occupent la position leader, suivies par les arbres et arbustes d’ornement (rosier, hortensia, olivier) puis les fruitiers (fraisier, framboisier, pommier). En sommes dépensées, les jardineries spécialisées occupent toujours la première place dans la distribution des végétaux d’extérieur (34 %), devant les horticulteurs / pépiniéristes (18 %), les grandes surfaces (14 %) et les coopératives / libre-service agricole (9 %).

Tout le panorama sur l'horticulture en Normandie - Édition 2018

Suivez l'actualité de la filière

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

ACTUALITES

Semaine 28 - L’été semble vouloir rester en Normandie ! Cette semaine a été marquée par des températures encore élevées, et des passages orageux très...

Le 5 février 2015, les statuts du GIEE «Agriculteurs pionniers dans la triple performance du pois d’hiver » ont été signés en préfecture.

Soutenu par l’Agence de l’Eau, le Département de l’Eure et la Région Normandie, le programme de diversification des assolements a permis des avancées...

Agenda

Le 04 septembre 2018

le Val Saint Père

Granul'Tour

Le 05 septembre 2018

Cressy