Valorisations non alimentaires

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

De nouveaux débouchés pour l’agriculture

Epuisement des ressources fossiles, enjeux environnementaux, sécurité alimentaire, compétitivité des territoires… sont autant d’enjeux qui donnent à l’agriculture un rôle majeur au 21e siècle. Ils ouvrent de nouvelles perspectives de développement pour les produits issus des agroressources. Les utilisations traditionnelles de la biomasse en papeterie (à base de produits d'amidonnerie et de fibres végétales), en textile (lin, chanvre), en pharmacie et cosmétique (à base de plantes aromatiques, médicinales et à parfum), en énergie, ameublement et construction (bois) sont maintenant rejointes par de nouvelles applications. On produit ainsi, par exemple, en Normandie :

  • des biocarburants en substitution à l’essence et au diesel,
  • des biocombustibles : plaquettes de bois, anas de lin, miscanthus…
  • du biogaz, issu de la méthanisation des co-produits agricoles (fumier, cultures intermédiaires...), agroalimentaires et des collectivités (tontes notamment),
  • des fibres de lin ou chanvre valorisées en composites qui permettent de restreindre l’utilisation du plastique, d’alléger les structures pour une consommation énergétique moindre et donner de nouvelles propriétés physiques aux produits (renfort automobile, mobilier urbain, lame de terrasse, raquette de tennis…),
  • des lubrifiants à base d’huile de colza,
  • des huiles pour la production de peintures.

Les potentialités de productions agricoles qui permettent de saisir des marchés en croissance positionnent l’agriculture comme actrice de la dynamique économique des territoires : pour créer de la valeur et des emplois locaux, réduire la dépendance énergétique, innover…

Tout le panorama valorisations non alimentaires en Normandie - Édition 2018

Suivez l'actualité de la filière

Suivez l'actualité des entreprises

  • A Dieppe, la chaudière de Nestlé carbure au bois et au marc de café

    mardi 28 mars 2017, 06h00

    L'usine Nestlé de Dieppe, qui produit Nescafé et Ricoré, fonctionne grâce à une chaudière biomasse. Le groupe suisse s'implique dans la filière bois et mise sur l'énergie renouvelable.  ...
  • Du chanvre normand du sol au plafond

    mercredi 08 février 2017, 05h00

    Nov&atech tente de faire naître une filière de paille de chanvre destinée à la construction.http://www.paris-normandie.fr/region/du-chanvre-normand-du-sol-au-plafond-NE8336780
  • Cap Seine investit dans la fibre composite à base de lin

    lundi 13 juin 2016, 06h00

    Déjà présents sur les marchés du sport et loisirs, les produits développés par LINEO visent des marchés dans l'automobile, le ferroviaire et ...
  • Projet Bio T fuel : vers des carburants de 2e génération

    lundi 13 juin 2016, 06h00

    Ce projet a pour but de développer un procédé de conversion de biomasse lignocellulosique de 2e génération (bois, paille, résidus végétaux) en biodiesel et biokérosène. La valeur ajoutée de ce projet repose sur sa capacité à  ...
  • Bton lin, le béton avec des fibres de lin

    lundi 13 juin 2016, 06h00

    Moins impactantes pour l'environnement, ces fibres permettent grâce à leurs caractéristiques et leur qualité de résistance, le développement d'un béton structurant bio sourcé. Le caractère innovant de ce projet se situe, au niveau ...

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

ACTUALITES

Le 5 février 2015, les statuts du GIEE «Agriculteurs pionniers dans la triple performance du pois d’hiver » ont été signés en préfecture.

Des techniques d'élevage innovantes, vues en Angleterre lors d'une formation.

L’élevage est certes, source d’émissions de gaz à effet de serre (GES) mais il est le seul à stocker du carbone.

Agenda

Le 04 septembre 2018

le Val Saint Père

Granul'Tour

Le 05 septembre 2018

Cressy