RED SPYCE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Avenir des systèmes de polyculture élevage, ce que nous disent les statistiques

Un projet national sur l’avenir des Systèmes de Polyculture élevage intitulé RED SPYCE comme Résilience, Efficacité, Durabilité dans les Système de PolYculture Elevage.

Une analyse sur les trajectoires des fermes de polyculture-élevage entre 2007 et 2014 dans 4 régions françaises : La Normandie, les Pays de Loire, la Lorraine et le Midi-Pyrénées.

La polyculture élevage gagne du terrain en Normandie

Contrairement aux idées reçus les systèmes de polyculture élevage se développent en Normandie.

Sur les 7 années de l’étude la part de SAU de ces systèmes a gagné 0,7 point, alors que les élevages spécialisé en perdent 1,9. Cette tendance est également observée dans les pays de Loire avec une dynamique un peu plus importante (+1.5 points)

> Note de synthèse : Devenir des systèmes de polyculture-élevage, une rétrospective statistique 2007-2014

La polyculture élevage se crée par l’agrandissement des exploitations d’élevage

 

Légendes 
  • Les bulles = effectif 2014.
  • Les flèches droites = « mutants » (exemple les 228 exploitations initialement en « PE BovLait » et ayant rejoint le groupe « ELV BovLait » entre 2007 et 2014)
  • Les flèches courbes = exploitations stables au sein d’un groupe
  • Les flèches pointillées = apparitions / disparitions

Qu’elles soient laitières ou non les exploitations d’élevage spécialisées se transforment en polyculture-élevage par agrandissement : + 45 % de la SAU essentiellement par ajout de surfaces en cultures (pour les 3/4). Ces mutations concernent plus de 500 exploitations normandes entre 2007 et 2014.

Dans l’ensemble les mutations sont organisées de l’élevage vers la polyculture-élevage puis vers des systèmes de cultures (450 exploitations normandes sur la période).

> Note de synthèse : Devenir des systèmes de polyculture-élevage, une rétrospective statistique 2007-2014, zoom sur la Normandie

 

Le Pôle Économie et Prospective (PEP) des Chambres d’agriculture de Normandie participe à ce projet en réalisant des analyses en partenariat avec les services statistiques de la DRAAF de Normandie (Service Régional d’Information Statistique et Economique).

Les structures partenaires

ACTA | Institut de l’Elevage (IDELE) | INRA