Polyculture-élevage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

De 2007 à 2014, la dynamique globale en termes de surface agricole ou d’activité économique est positive pour les exploitations de polyculture-élevage en Pays de la Loire, légèrement positif en Normandie, en recul modéré en Lorraine et en fort recul en Midi-Pyrénées. Une analyse cartographique par région agricole montre que la polyculture-élevage progresse particulièrement sur un axe reliant Caen à Nantes.

Les exploitations passent facilement d’un système « éleveur » à « polyculteur-éleveur », la mutation inverse étant possible mais plus rare. Par contre les mutations de la polyculture-élevage vers des systèmes spécialisés « grandes cultures » sont sans retour.  Les systèmes avec un atelier laitier reculent fortement, par transformation en leur équivalent sans lait.

L’étude des dynamiques qui traversent la polyculture-élevage et la relient aux autres systèmes (élevage, grandes cultures) a été conduite à partir de données administratives assemblées et chaînées.

> Note de synthèse : Devenir des systèmes de polyculture-élevage, une rétrospective statistique 2007-2014, zoom sur la Normandie