Vous êtes ici : Accueil > Territoire > Gérer l'eau > Bandes Ligno-Cellulosiques > Le Taillis Très courte Rotation de Saules

Le Taillis Très courte Rotation de Saules

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une culture pérenne aux multiples atouts

  • Production de biomasse valorisable en chaufferie, en paillage, en litière ou en Bois Raméal Fragmenté (BRF).
  • Lutte contre les ruissellements et l’érosion des sols.
  • Protection de la ressource en eau potable.

La culture du saule en Taillis Très Courte Rotation (TTCR)

Planté en bandes ou en plein champ, le saule se développe très rapidement et possède une forte production biologique. 
Il est conduit en Taillis Très Courte Rotation ou TTCR. 

Ce terme vient du fait que la récolte intervient tous les 2 ans.

Un rôle hydraulique important

Pour chaque pied de miscanthus, de nombreuses tiges sortent du sol.

Lorsqu’il est planté densément et en bande assez large (4 à 8 m), le miscanthus joue un rôle de frein hydraulique en favorisant le ralentissement et l’infiltration de l’eau. Il va également jouer le rôle de filtre aux particules de terre. 

Tout comme les aménagements d’hydraulique douce, les bandes de miscanthus peuvent être localisées perpendiculairement aux ruissellements, en bas de parcelles. On les trouve également dans les talwegs pour éviter la formation de ravines.
 

Un cycle de production sur 21 ans

Du matériel spécifique pour planter et récolter

La plantation est réalisée par bouturage en automne/hiver (novembre à janvier) avec une planteuse de TTCR de saules.

Différents matériels de récolte ont été testés par la Chambre d’agriculture et c’est finalement une tête de récolte de TTCR de saules qui permet d’obtenir les meilleurs résultats.  

Grâce aux financements de l’Agence de l’eau obtenus pour le programme Innobioma, la Chambre d’agriculture a fait l’acquisition de ces deux matériels. Ils peuvent être utilisés, sous certaines conditions, par les agriculteurs du département.

Comment le valoriser ?

Une fois récoltées, les possibilités de valorisation des plaquettes de saule sont diverses : paillage horticole, combustion en chaufferie, litière animale, BRF… 

Zoom sur la valorisation en énergie

Dans le cadre du programme Innobioma, la Chambre d’agriculture et le bureau d’études CEDEN ont travaillé à la création d’un débouché en énergie.
Le résultat : la signature d’un contrat entre la société Biocombustibles SAS et le GIEE Terre Eau Energie 76 pour le rachat du bois déchiqueté de TTCR de saules.


Tous les agriculteurs producteurs de TTCR de saules en Seine-Maritime ont la possibilité de valoriser leur production via ce contrat. La récolte est gérée par les agriculteurs. Ils stockent le bois déchiqueté pendant 2 à 3 mois à proximité des sites plantés. Le transport jusqu’aux chaufferies collectives est ensuite assuré par Biocombustibles SAS.
 

À TÉLÉCHARGER

Les chiffres clés

Rendement
26 T vert /ha/an

Coût d'implantation
2 100 €/ha

Coût de récolte
600 €/ha/an

Marge
850 à 900 €/ha/an

Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.



En partenariat avec :