Vous êtes ici : Accueil > Pratique > Toutes les actualités

Actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les points clés pour la conduite d’une exploitation en cultures bio

Structure du sol, travail du sol, choix des couverts : thématiques prioritaires aussi en bio

Structure du sol, travail du sol, choix des couverts : thématiques prioritaires aussi en bio

Fertilité des sols, gestion des adventices, rotation et filières : retour sur le rendez-vous Tech & Bio du 12 avril au lycée agricole de la Saussaye (28).

Fertilité des sols, gestion des adventices, environnement et protection des cultures, rotation et filières : le rendez-vous Tech & Bio du 12 avril au lycée agricole de la Saussaye (28), abordait les points clés de la conduite d’une exploitation en cultures bio, grandes cultures et légumes de plein champ.

Des rotations avec ou sans luzerne ?

C’est l’une des principales questions posées lorsqu’on essaie de prévoir un assolement bio. Difficile de « jouer avec le feu », c’est ce qui ressort de la présentation des essais « système ».

Une succession « intensive » de cultures annuelles, sans luzerne en tête de rotation et avec apports de matières organiques achetées, est comparée sur le site à un système avec luzerne de deux ou trois ans en entrée de rotation, valorisée après déshydratation, sans fertilisation exogène.

Légèrement plus productif et rentable pendant 6 ans, le système « intensif » décroche ensuite nettement, principalement à cause d’infestations d’adventices non maîtrisées… et impose le retour à la luzerne pour maîtriser, entre autres, les chardons.

Journée riche en contenu selon les participants

Eric Mauger, céréalier dans la plaine de Caen et Franck Dujardin, agriculteur en conversion bio dans le bocage, nous donnent leur appréciation de la visite du Salon : journée riche en contenu.
La grande diversité des sujets présentés, le nombre important d’exposants, ainsi qu’un large panel de matériel agricole nous a fortement intéressés.

La problématique majeure abordée au cours de cette journée était la gestion des adventices et la fertilité des sols en système de production sans élevage. L’implantation de légumineuses pluriannuelles telle que la luzerne semble être une réponse incontournable. Cependant, il faut pouvoir valoriser cette culture, ce qui pose problème dans le Calvados.

La diversification des cultures était également très présente sur ce salon avec de nombreux semenciers, collecteurs ainsi qu’une vitrine de cultures. Nous avons été agréablement surpris par l’ensemble des débouchés accessibles en AB. Et puis ce salon est aussi l’occasion d’affiner la réflexion sur les besoins d’équipement (trieur, outils de désherbage mécanique).