Vous êtes ici : Accueil > Pratique > Mieux vendre l'origine normande de nos produits laitiers

Mieux vendre l'origine normande de nos produits laitiers

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
valorisation du lait en Normandie

Une étude menée en 2018 révèle l'intérêt des consommateurs pour une gamme de produits identifiés et vendus sous une bannière normande.

Elle a permis de consulter l’ensemble des acteurs économiques de la filière laitière normande :

  • les éleveurs, via leurs Organisations de Producteurs ou leurs coopératives,
  • les transformateurs,
  • les distributeurs,
  • les consommateurs. 

Un état des lieux des utilisations des dénominations géographiques et des visuels normands a été réalisé.
Les stratégies des entreprises de transformation normandes et leur motivation à participer à une démarche collective de valorisation ont été analysées.
Il en ressort une meilleure compréhension des attentes des consommateurs par rapport aux produits laitiers de Normandie.

En lien étroit avec le comité de pilotage, l’équipe a pu ensuite concevoir et formuler des scénarios de valorisation du lait et des produits laitiers. Elle a vérifié leur compréhension auprès des publics enquêtés mais également leur intérêt et leur cohérence au niveau du positionnement marketing des différentes gammes de produits.

On voit dans les enquêtes consommateurs le fort potentiel porté par la Normandie, mais, contrairement à d'autres régions, dans les relevés de magasins, sa visibilité est dispersée en identités disparates.

Les éleveurs et une partie des transformateurs s’accordent à dire qu’une bannière commune, avec des garanties en termes de « traçabilité Normandie » couplée avec un socle technique précisant un niveau de qualité à valider en particulier selon les préoccupations qualitatives et sociétales du marché, pourrait déboucher sur la création de valeur ajoutée pour la filière et ainsi la possibilité d’une juste rémunération des éleveurs.

L’opportunité stratégique d’identifier un lait et une gamme de produits laitiers de Normandie est donc bien présente.
La prochaine étape sera donc de travailler avec les entreprises qui souhaitent s’engager sur une démarche commune pour choisir le scénario le plus adapté et bâtir un socle de base technique :

  • qui permette d’offrir du contenu et d’apporter des garanties aux consommateurs. 
  • qui soit une base commune sur laquelle chaque entreprise développe ses propres stratégies et qui puisse leur permette d’avoir une communication collective harmonieuse sur la Normandie.