Vous êtes ici : Accueil > Conseils et services > Transmettre > Evaluer son exploitation

Evaluer son exploitation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Prenez le temps de décrire votre exploitation dans son ensemble pour dresser un diagnostic réaliste. Vous aurez ainsi une vue d’ensemble de l’entreprise et des éléments à faire valoir.

Sur cette base, vous pourrez identifier les forces et faiblesses de votre exploitation et réfléchir aux moyens d’agir sur les points faibles détectés.

Une exploitation agricole est composée de différents éléments de production qu’il faut estimer de façon quantitative et qualitative.

Le capital d’exploitation se compose :

  • du foncier,
  • des bâtiments d’exploitation,
  • du cheptel,
  • du matériel
  • et des biens incorporels.

Si vous envisagez de quitter et vendre votre maison d'habitation, une estimation de la valeur de la maison d'habitation est nécessaire.

Après avoir réalisé l’inventaire des biens que l'on souhaite vendre, il faut en déterminer la valeur. Pour cela différentes méthodes sont utilisées : 

  • La valeur patrimoniale

C’est la photographie à un moment donné du patrimoine détenu par une personne. Cette méthode évalue chaque bien, pris individuellement, à une valeur de marché. La somme des valeurs de l’ensemble des éléments qui constitue le capital d’exploitation représente la valeur patrimoniale de l’entreprise. Cette méthode ne prend pas en compte la valorisation des biens incorporels : contrats, clientèle, droit à produire…

  • La valeur de rentabilité

C’est l’estimation de l’outil de production à partir des résultats qu’il permet de dégager en prenant en compte l’évolution prévisible de son environnement économique. L’approche se fait après rémunération de son travail et est pondérée par un coefficient de risque face aux perspectives d’avenir.

  • La valeur de reprenabilité

Cette valeur est basée sur la capacité de remboursement de l’exploitation, calculée à partir d’un EBE (Excédent Brut d’Exploitation) moyen réalisé mais réajusté aux conditions de reprise par le repreneur. Cette valeur est très souvent déterminante pour le repreneur. Elle intègre la valeur de l’ensemble des biens corporels contribuant à la réalisation du résultat, mais aussi la valeur des biens incorporels (contrat, clientèle, DPB…) sans laquelle cette évaluation n’aurait de fondement.

Ces différentes méthodes ne sont pas concurrentes mais complémentaires. Elles contribuent à définir la valeur de la cession au « juste prix ».

Ces évaluations se réalisent à partir d’un travail d’expertise. De nombreux partenaires peuvent vous accompagner pour réaliser cette estimation de manière à ce que la vente de ce capital d’exploitation puisse se faire en toute objectivité et sécurité. 
 

Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.



ACTUALITE

vendredi 19 juin 2020

Plus de 1 200 personnes ont contacté le Point Accueil Installation en 2019, et 318 nouveaux agriculteurs se sont installés avec la Dotation Jeunes Agriculteurs.

 

vendredi 21 février 2020

La Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a modifié la procédure d'enregistrement des contrats d'apprentissage.