Vous êtes ici : Accueil > Conseils et services > Transmettre > Préparer son arrêt d'activité

Préparer son arrêt d'activité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Vous envisagez de cesser votre activité agricole. C’est une étape importante à laquelle vous devez vous préparer.

L’anticipation est l’un des éléments les plus importants pour la réussite de votre transmission.

Pour bien transmettre, vous devez définir vos objectifs et vos priorités. Prenez le temps de parler de votre envie de transmettre avec votre entourage.
Il est important de les tenir au courant, de les consulter et d’expliquer les choses, c’est ce qui fera avancer votre réflexion !

► Des rendez-vous conseil sur l’exploitation peuvent être réalisés par un conseiller de la Chambre d’agriculture de Normandie.
La transmission d’une exploitation exige des compétences dans différents domaines :

  • économique,
  • juridique,
  • fiscal,
  • réglementaire et humain ...

Seul, l’exploitant peut difficilement tout assumer. Il semble utile de vous faire accompagner dans certaines démarches par des conseillers. Ils vous aideront dans votre réflexion grâce à des outils et des méthodes adaptés.

 

Une transmission s’anticipe et se prépare :

  • Faire le point sur la retraite,
  • Définir un calendrier de transmission,
  • Réfléchir aux atouts de l’exploitation et son évaluation,
  • Identifier un repreneur…

L’idée d’arrêter son activité peut-être angoissante, il est donc nécessaire de s’entourer de professionnels pour vous faire accompagner dans vos démarches tout au long de la transmission de votre activité.

Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.



ACTUALITE

mercredi 23 juin 2021

Tous les ans, la Chambre Régionale d’agriculture de Normandie analyse les évolutions en matière d’installation et de transmission en agriculture. Le nouvel...

mercredi 28 avril 2021

Les retraites agricoles seront revalorisées à compter du 1er novembre 2021. Les Chambres d’agriculture se félicitent de cette décision, après tant d'années...