Vous êtes ici : Accueil > Innovation > Anticiper l'avenir > Grandes cultures

Prospective grandes cultures

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Contribution au futur plan protéines national

Début 2019, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a lancé l’élaboration d’une stratégie nationale protéines. Les Chambres d’agriculture de Normandie s’inscrivent pleinement dans cet objectif et attirent l’attention des Pouvoirs Publics sur certains éléments propres à leur territoire. Un plan ambitieux doit combiner des mesures de court terme et des efforts de recherche & Développement de plus long terme.

Une note de 8 pages qui reprend :

  • Les spécificités de la Normandie en matière d’autonomie protéique
  • Quels enseignements tirer du précédent plan protéines 2014-2020 ?
  • Un ensemble de préconisations pour renforcer l’autonomie protéique des exploitations d’élevage et développer les cultures protéiques dans les exploitations de polyculture

> Lire la note sur la Contribution des Chambres d’agriculture de Normandie au plan protéines national

La protéine végétale à destination humaine en Normandie

Le territoire est fortement producteur de protéines végétales et possède différents sites industriels de valorisation de ces produits. Co-construction d'un plan d’action de développement de cette filière.

La Région Normandie souhaite mettre en place un plan d’action régional « protéine végétale à destination humaine et/ou à haute valeur ajoutée ».
Le Pôle Économie et Prospective des Chambres de Normandie a été sollicité sur cette thématique et a co-construit avec des acteurs régionaux des protéines végétales et la Région un plan d’action de développement de cette filière protéine végétale.

> Lire la note sur la protéine végétale à destination humaine en Normandie

Nouveau regard sur l’efficience alimentaire des productions animales

Le 17 octobre 2017 a eu lieu à l’APCA un colloque organisé par le GIS Elevages Demain. Ce colloque avait pour but de présenter les résultats d'une étude menée sur l'efficience alimentaire des productions animales, en incluant le fait que les animaux valorisent des productions non directement consommables par l'Homme.

Colloque GIS Elevages Demain 17/10/2017 – Synthèse

Zoom sur les filières normandes 

Betteraves sucrières

Avec plus de 29 000 hectares cultivés en betterave, la Normandie occupe plus de 7,5 % des surfaces dédiées à la betterave en France et contribue ainsi à faire de la France le premier pays européen producteur de sucre et le premier pays mondial producteur de sucre de betterave.
Fiche débouchés de la Betterave en Normandie

Maïs grain

État des lieux de la filière maïs grain en Normandie. Présentation successive de la production de maïs, des acteurs régionaux de la collecte et de la transformation, de l'organisation de la filière, de la destination finale des produits et des enjeux de la filière à l'horizon 2030.
Fiche débouchés du maïs grain

Pommes de terre

Les surfaces, principalement en Seine-Maritime, Eure, les acteurs régionaux de la collecte et de la transformation et leurs problématiques d’avenir, notamment le changement climatique et la réduction des traitements phytosanitaires.
Fiche débouchés de la pomme de terre

Quelles exploitations de Grandes Cultures en 2030 ?

La compétitivité de la France sur le marché des céréales

Les exportations françaises de blé représentent environ 50 % de la collecte nationale, faisant de la compétitivité de la France sur le marché des céréales une question cruciale. Yannick CAREL, économiste chez Arvalis, intervenait à ce sujet lors des 5es rencontres Économie et Marchés agricoles le 27 septembre 2016. Il s’est d’abord attaché à caractériser la compétitivité de la France avant d’en dresser quelques perspectives d’évolution.

Fondamentaux des marchés

Le contexte de marché des grandes cultures a été fortement influencé depuis 2000 par l’essor de la demande chinoise et par la mise en place du programme bioéthanol américain. Une prospective sur les 15 ans à venir doit intégrer l’évolution future de ces variables, et identifier les autres phénomènes qui pourraient infléchir les tendances des dernières années.

Quelles attentes environnementales de la société vis-à-vis des Grandes Cultures ?

Les attentes environnementales de la société vis-à-vis des exploitations de Grandes Cultures, se traduisent par des législations importantes sur l’usage des phytosanitaires, la protection de l’eau contre les pollutions par les Nitrates, la protection de la Biodiversité et les conditions d’usage des OGM. Parmi ces thèmes, la réduction des phytos à travers les plans successifs Ecophyto semble être le principal enjeu environnemental pour l’avenir des Grandes Cultures.

 

Les débouchés des protéagineux en Normandie

Le pois et la féverole sont des cultures qui s’adaptent ainsi parfaitement à la Normandie. Dans cette fiche sont examinées successivement les acteurs régionaux de la collecte et de la transformation, l'organisation de la filière , la destination finale des produits, ainsi que les problématiques à venir de la filière.

 

Quelles mutations dans les exploitations ayant des grandes cultures en Normandie à l’horizon 2030

La Normandie bénéficie de conditions climatiques avantageuses, favorables aux grandes cultures. Un peu moins de la moitié de la SAU leur est consacrée, soit 870 000 hectares de terres arables. Céréales, oléagineux et plantes industrielles (lin, betteraves, pommes de terre) assurent plus de 30% du produit agricole normand. La Normandie se caractérise également par sa forte spécialisation en blé qui occupe plus de 53% des surfaces consacrées aux cultures de vente (contre 40% en moyenne nationale).

Dans ce contexte, les Chambres d’agriculture de Normandie ont souhaité faire une étude prospective sur les systèmes agricoles en grandes cultures, pour en connaître les adaptations et les mutations à venir d’ici 2030.

La Normandie, la région du lin

Quelles exploitations de Grandes Cultures en 2030 ? Enjeux d’avenir de la filière

Avec 47 000 hectares, la Normandie est la première région productrice au Monde de lin textile et dispose d’un maillage important d’entreprises de première transformation, les teillages. Cette position de leader relève de terroirs très favorables à la culture et à de nombreux savoir-faire techniques des producteurs et des transformateurs, acquis au fil des générations.

Changements climatiques et grandes cultures

Les changements climatiques se confirment et s’amplifient et la température moyenne à la surface de la terre a déjà augmenté de + 0,85°C entre 1880 et 2012 (5e rapport du GIEC, 2013-2014). Selon les modèles climatiques, le réchauffement mondial au 21e siècle sera compris entre 0,3 et 1,7°C pour les hypothèses les plus optimistes et 2,6 à 4,8°C pour les hypothèses les plus pessimistes, avec une modification de la pluviométrie et un accroissement de la fréquence des évènements climatiques extrêmes. Dans la problématique des changements climatiques, l’agriculture a une place bien particulière :

  • c’est un secteur d’activité « émetteur » de gaz à effet de serre. L’agriculture représente 13,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), sans compter les émissions dues à la déforestation qui représentent plus de 17 % des émissions mondiales. Contrairement aux autres secteurs émetteurs, c’est un secteur « vital » et les émissions résultent surtout de processus biologiques.
  • c’est un secteur où les impacts des changements climatiques sont déjà visibles. Dans les pays où les dérèglements déstabilisent déjà les écosystèmes, c’est à travers l’agriculture que les populations ressentent les premiers effets.
  • l’agriculture est aussi une des seules activités qui peut permettre d’atténuer les changements climatiques en stockant du carbone dans les sols.

Des politiques publiques de lutte contre le changement climatique commencent à se mettre en place et vont nécessairement se développer. L’agriculture sera un des secteurs concerné.

L’assolement normand

L’évolution des surfaces en grandes cultures des cinq départements normands analysée en 7 pages.
Les grandes cultures étudiées comprennent :

  • cinq céréales (le blé, l’orge, l’avoine, le triticale et le maïs grain),
  • trois oléo-protéagineux (le colza, le pois et la féverole) et
  • quatre cultures industrielles (la betterave, le lin textile, le chanvre et la pomme de terre) ;
  • est également analysée la luzerne destinée à la déshydratation.

La Basse et la Haute-Normandie sont comparées aux autres régions françaises.

Les exploitations normandes de Grandes Cultures

Les travaux prospectifs sur l’avenir des grandes cultures en Normandie concernent les exploitations qui cultivent plus de 40 ha de céréales + oléoprotéagineux + betteraves sucrières + lin + pomme de terre.
L’analyse des données, issues du recensement agricole de 2010 et traitées en partenariat avec les DRAAFS de Haute et Basse-Normandie dans le cadre de la typologie Inosys, révèlent que ces exploitations exploitent 48 % de la SAU, emploient 30 % des UTA salariés et cultivent plus de 90 % des cultures industrielles (Lin, betteraves sucrières et pommes de terre).
Ces exploitations élèvent plus du quart du cheptel normand (plus de la moitié en Haute-Normandie).
Les exploitations de polyculture élevages normandes sont plus grandes et plus « collectives » que les exploitations sans animaux. Elles sont conduites par des chefs d’exploitations plus jeunes.

Analyse des exploitations normandes de Grandes Cultures

Evolution des rendements des cultures

Le rendement du blé plafonne en France depuis plus de 15 ans. Ce n’est pas le cas en Haute-Normandie le dernier record date de 2008.
Le rendement des autres grandes cultures poursuit une progression ralentie, sauf en betteraves où la hausse est spectaculaire et rapide.
Des facteurs comme le changement climatique, le coût de la fertilisation ou les sélections variétales influent sur les rendements.

Analyse de l'évolution des rendements des cultures

Recensement des études prospectives sur les grandes cultures

Plusieurs études prospectives sur les grandes cultures ont déjà été menées dans différentes régions céréalières françaises, ainsi que des études plus globales à l’échelle mondiale, pas spécifiques des grandes cultures.

Publications

  • Bovins laitiers et viande : conjoncture en Normandie

    Inosys,  Etudes et références économiques,  Bovin lait,  Bovin viande,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Ce document synthétise les données observées dans les fermes des réseaux d’élevage bovins lait et viande de Normandie, consolidées par les indices IPAMPA...

  • Mes Marchés : céréales et oléagineux

    Etudes et références économiques,  Blé dur,  Blé tendre,  Céréale à paille,  Colza,  Maïs-Sorgho,  Oléagineux,  Orge,  Soja,  Tournesol,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Blé tendre, bonnes perspectives pour les exportations françaises. Maïs, incertitudes sur le production des états unis.

  • bilan d'automne de l'agriculture normande

    Economie et politique agricoles,  Agriculture locale,  Etudes et références économiques,  Entreprise agricole,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Une nouvelle année de consolidation pour la ferme normande.

    Analyse et résultats par filière de l'agriculture normande.

     

  • emploi et formation en production porcine en Normandie

    2019,  Etudes et références économiques,  Installation,  Salarié,  Formation - Emploi,  Porcin,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Focus sur les données de la 3e production animale normande.

  • Méthanisation chez moi, pourquoi pas ?

    Innovation recherche développement,  Inosys,  Etudes et références économiques,  Méthanisation,  Bovin lait,  Normandie

    Comment réfléchir son projet ? Les étapes à ne pas oublier pour construire un projet de méthanisation rentable et adapté à votre ferme.

     

  • l'installation et la transmission pour l'agriculture en Normandie

    Etudes et références économiques,  Installation,  Transmission,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    L’agriculture normande continue de susciter des vocations et d’attirer des jeunes. En 2018, plus de 1 200 personnes ont contacté le Point Accueil Installation...

  • Sucre et fermeture à Cagny

    Agroalimentaire,  Industrie agroalimentaire,  Références système,  Economie et politique agricoles,  Agriculture locale,  Marchés et filières agricoles,  Entreprise agricole,  Normandie

    Le groupe Saint Louis Sucre a l’intention de fermer 2 sucreries au printemps 2020, dont celle de Cagny dans le Calvados. Une fermeture qui touche de plein fouet...

  • Economie et politique agricoles,  Etudes et références économiques,  Marchés et filières agricoles,  Blé dur,  Blé tendre,  Céréale à paille,  Colza,  Maïs-Sorgho,  Oléagineux,  Orge,  Soja,  Tournesol,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    A long terme les prévisions des organismes internationaux sont optimistes, mais les prévisions de la récolte 2019 sont contrastées. Faites le tour de la...

  • les comptes de l'agriculture en Normandie

    2019,  Economie et politique agricoles,  Agriculture locale,  Etudes et références économiques,  Normandie

    2018 : année de consolidation pour le revenu de la ferme normande.

  • Les comptes de l'agriculture de la Manche

    2019,  Références système,  Agriculture locale,  Etudes et références économiques,  Normandie,  Manche

    2018 : stabilité du revenu agricole. Le revenu global de la ferme Manche s’établit à 267 millions d’euros. Il a reculé de 2 millions d’euros par rapport à 2017...

  • 2019,  Références système,  Agriculture locale,  Etudes et références économiques,  Normandie,  Calvados

    Le revenu du Calvados en 2018 est en baisse d’environ 5% par rapport à 2017, à 143 millions d’euros.

  • les comptes de l'agriculture dans l'eure et la seine maritime

    2019,  Références système,  Agriculture locale,  Etudes et références économiques,  Normandie,  Eure

    2018 n’est pas une année exceptionnelle pour le revenu de la ferme euroise.

  • les comptes de l'agriculture dans l'eure et la seine maritime

    2019,  Références système,  Agriculture locale,  Etudes et références économiques,  Normandie,  Seine-Maritime

    En 2018, le revenu agricole de la ferme Seine Maritime a progressé de 3% par rapport à l’année 2017.

  • 2019,  Références système,  Agriculture locale,  Etudes et références économiques,  Normandie,  Orne

    En 2018 des évolutions contraires se neutralisent pour l’agriculture ornaise.

  • Note de conjoncture pour la production laitière

    Etudes et références économiques,  Marchés et filières agricoles,  Bovin,  Bovin lait,  Normandie

    Si les signes de redressement peuvent encore sembler timides pour les producteurs de lait, la conjoncture à l’œuvre depuis l’été 2018 apparaît relativement...

  • Les systèmes bovins laitiers de Normandie

    Inosys,  Etudes et références économiques,  Bovin lait,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Présentation de 7 systèmes laitiers parmi les plus représentés en Normandie. Actualisation économique en conjoncture 2018.

  • Economie et politique agricoles,  Etudes et références économiques,  Environnement,  Eau,  Productions animales,  Bovin,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Une étude prospective multi-acteurs pour poser les enjeux et ouvrir des pistes de travail concrètes.

  • Référence de l'agriculture biologique et de la production de cidre

    Agriculture biologique,  Etudes et références économiques,  Verger,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Des solutions techniques applicables en agriculture biologique et transposables en verger "conventionnel".

    Le but est de proposer aux producteurs en...

  • 2017,  Etudes et références économiques,  Légume

    Région tempérée et humide, la Normandie, et notamment les départements de la Seine Maritime et de l’Eure, dispose de conditions pédoclimatiques permettant la...

  • Scénarios pour la compétitivité de la filière porcine en France

    Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime,  Porcin,  Etudes et références économiques,  Marchés et filières agricoles,  Economie et politique agricoles

    Alors que la France perd des parts de marché à l’international, une journée d’échanges sur la filière porcine, organisée par l’IFIP-Institut du porc le 6...

  • Identification et traçabilité des chevaux en Normandie et en France

    Economie et politique agricoles,  Consommation,  Marchés et filières agricoles,  Equin,  Identification, cheptel,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Traçabilité, réforme et fin de vie des équidés. 3 études normandes.

     

  • Agir pour plus d'autonomie alimentaire : témoignages

    Inosys,  Etudes et références économiques,  Bovin lait,  Bovin viande,  Plante fourragère,  Normandie

    6 expériences à partager relatent ainsi diverses stratégies d’autonomie alimentaire, performantes, durables et innovantes dans les systèmes bovins (lait et...

  • Etudes et références économiques,  Marchés et filières agricoles,  Bovin lait,  Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime

    Le 31 mars 2015, les quotas laitiers, créés en 1984, ont disparus après 31 années de fonctionnement. Quelles sont les conséquences de ce bouleversement pour la...

  • Les impacts de la réforme de la PAC en Normandie

    Normandie,  Etudes et références économiques,  Inosys,  PAC,  Bovin viande

    Que ce soit en production principale ou en production complémentaire du lait ou des cultures, les éleveurs allaitants ont besoin de connaître rapidement les...

  • Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime,  Inosys,  Etudes et références économiques,  Bovin lait

    L'analyse d’un échantillon constant de 30 fermes laitières Bio de l’ouest de la France met en évidence des évolutions sensibles qui témoignent d’un réel...

  • Impacts de la réforme de la PAC sur les systèmes laitiers normands

    Normandie,  Etudes et références économiques,  Inosys,  PAC,  Bovin lait

    A l'heure de la publication de cette plaquette, un certain nombre d'informations concernant la nouvelle réforme de la PAC sont connues, d'autres, par contre,...

  • Plus de concentrés pour plus de lait : ça se discute !

    Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime,  Etudes et références économiques,  Inosys,  Bovin lait

    Une démarche pas toujours gagnante...

  • Le séchage en grange

    Normandie,  Calvados,  Eure,  Manche,  Orne,  Seine-Maritime,  Céréale à paille,  Plante fourragère,  Prairie,  Agriculture biologique,  Inosys,  Productions animales,  Alimentation animale,  Génétique animale,  Etudes et références économiques

    Une première en France sur la technique du foin séché en vrac pour les troupeaux laitiers.

    Le point des 3 années de suivi en Normandie sur le fonctionnement...

ACTUALITES

vendredi 03 avril 2020

Bénéficiez des informations de la Chambre d'agriculture pour gérer vos aides.

lundi 30 mars 2020

Agriculteurs, compte tenu du contexte actuel, la date a été repoussée au 31 mai.

Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.