Vous êtes ici : Accueil > Territoire > Gérer l'eau > Bandes Ligno-Cellulosiques

Bandes Ligno-Cellulosiques

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Lutte contre l’érosion des sols, préservation de la ressource en eau potable, de la biodiversité…

Nombreux sont les enjeux environnementaux auxquels doivent répondre les agriculteurs.

Mais pourquoi ne pas essayer une solution « gagnant-gagnant » ? Où l’agriculteur qui s’engage dans la mise en place d’une action en tire également un bénéfice direct ?

C’est l’idée des Bandes Ligno-Cellulosiques, aussi appelées BLC.

Qu’est-ce qu’une BLC ?

Les BLC sont des cultures de plantes pérennes, à croissance rapide et à forte production biologique. Elles peuvent être exploitées pendant plus de 20 ans avec une récolte tous les 1 à 2 ans. Les espèces plantées sont par exemple du saule ou du miscanthus.

Une efficacité mesurée sur le terrain

L’AREAS (Association de recherche sur le Ruissellement, l’Erosion et l’Aménagement du Sol) a effectué des mesures pour valider l’efficacité des BLC sur la réduction des ruissellements et de l’érosion des sols.

L’herbe étant la meilleure solution pour lutter contre l’érosion, les résultats sont comparés à ce couvert.

Un frein aux écoulements et aux limons

 

Le miscanthus a une capacité supérieure à ralentir les écoulements et à retenir les limons. Son efficacité est proche de celle d’une fascine.

Les saules avec un couvert herbacé donnent le même résultat que l’herbe.

Une forte capacité à infiltrer l’eau

Les saules avec un couvert herbacé présentent une capacité moyenne d’infiltration supérieure à celle de l’herbe.

Quant à celle du miscanthus, elle en est également très proche.

Avec une capacité d’infiltration 15 fois supérieure aux cultures classiques, la BLC est une véritable alternative à la haie, la fascine ou la bande enherbée dans les zones sensibles. 

► Retrouvez l’ensemble des résultats sur la fiche Innobioma – Érosion et qualité de l’eau.

Innobioma : le projet de recherche et développement

Le programme Innobioma a été le point de départ du déploiement des Bandes Ligno-Cellulosiques en Seine-Maritime. Il a notamment permis de structurer la filière saules. Aujourd’hui, les principaux freins techniques et matériels sont levés, pour une plantation et une récolte optimisées.

Porté par la Chambre d’agriculture entre 2015 et 2018, il a bénéficié du soutien financier de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie. Il a mobilisé divers partenaires: CEDEN, AREAS, Syndicats de bassins versants et agriculteurs.

Découvrez en bas de page les publications issues du programme.

Le GIEE Terre Eau Energie 76 : acteur des filières BLC

L’association Terre, Eau, Energie 76, regroupe des agriculteurs pionniers dans la plantation de BLC. Elle est présidée par Emmanuel Palfray. 
Son objectif est de fédérer les agriculteurs autour de problématiques environnementales telles que :

  • la lutte contre l’érosion,
  • le développement des énergies renouvelables,
  • l’amélioration de la biodiversité ...

tout en maintenant une activité économique pérenne via la production de biomasse.

L’association permet aux agriculteurs de se réunir et d’échanger sur leurs expériences, leurs acquis et leurs interrogations. Les adhérents ont également accès au matériel de plantation et de récolte de saules. Ils peuvent ensuite valoriser leur production grâce au contrat passé entre l’association et Biocombustibles SAS.

Créer des débouchés pour le miscanthus est aussi l’une des missions de l’association Terre Eau Energie. Paillage horticole, litière, industrie… Les pistes à explorer sont nombreuses.

L’association a obtenu le label GIEE en novembre 2015.
Les Groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) permettent une reconnaissance officielle par l’État de l’engagement collectif d’agriculteurs dans la modification ou la consolidation de leurs pratiques en visant une performance économique, environnementale et sociale.

L’animation de ce groupe est confiée à la Chambre Régionale d’agriculture de Normandie.

À TÉLÉCHARGER

Les BLC vous intéressent ?

Vous rencontrez des problèmes d’érosion sur vos parcelles et vous êtes intéressé par la filière biomasse ?
Pourquoi ne pas en profiter pour planter des Bandes Ligno-Cellulosiques ?

Grâce au projet Innobioma, il existe aujourd’hui non seulement du matériel adapté pour la plantation et la récolte, mais aussi des filières de valorisation locales.

N’hésitez à faire appel à la Chambre d’agriculture.

Un conseiller vous apportera un appui pour définir et mettre en place votre projet.

Contactez

Bastien LANGLOIS

Conseiller Biomasse, Boisement, Bois énergie

Tél : 02 35 59 47 52

Vous souhaitez en savoir plus ?

En partenariat avec :