Vous êtes ici : Accueil > Innovation > Anticiper l'avenir > Conjoncture des marchés

Conjoncture des marchés

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

7 marchés agricoles dans le contexte du coronavirus

Étude de l'évolution des marchés agricoles et de nos filières, actualisée mensuellement.


Nos autres études

Pourquoi les éleveurs laitiers sont-ils appelés à diminuer leur production ?

Filière lait Avril 2020
Début avril 2020, l’interprofession laitière française a appelé les producteurs de lait à diminuer leur production face à un risque de surproduction. Ce risque s’explique principalement par l’approche du pic saisonnier de printemps, dans un contexte de production mondiale importante en 2020, alors que la demande en lait se contracte.

> LIRE la note sur les marchés du lait 4 pages - 04/2020

Marchés du Lait et des produits laitiers : l’Europe entre Brexit, qualité et volumes

La journée de l’Institut de l'Élevage "Marchés mondiaux, filière laitière" de juin 2019 a permis de faire le point sur le marché international et européen du lait et des produits laitiers.

Dans un contexte international tendu et plein d’incertitudes, la croissance en volume des échanges internationaux va probablement se ralentir. Pour l’Europe, si le grand export reste un enjeu de développement en volume, la montée en gamme et la différenciation (sans OGM, Bio) ont le vent en poupe, de l’avis des firmes et de la Commission eEuropéenne. Quant au Brexit, il pourrait réduire le débouché des produits européens et notamment français (2nd fournisseur du Royaume Uni).        

> LIRE la note sur les marchés du lait 4 pages - 07/2019

Marchés internationaux des Viandes bovines : rapide tour du monde des évolutions récentes 

La journée de l’Institut de l'Élevage "Marchés mondiaux, filières viandes bovines" de juin 2019 a permis de faire le point sur le marché international et européen de la viande bovine.        
Dans un contexte de relations commerciales de plus en plus tendues, le marché international de la viande bovine bascule d’un centre de gravité atlantique à un positionnement prépondérant autour du Pacifique. Les flux d’Amérique du Sud vers l’Europe sont stables à un faible niveau, tandis que la demande d’importation chinoise explose.        
Les accords de libre-échange en cours de négociation par l’Europe (Mercosur, Océanie, etc…) sont une menace pour la viande bovine européenne, tout comme le Brexit s’il devait se conclure sans accord.

> LIRE la note sur les marchés des viandes 4 pages - 07/2019

Bilan d’automne 2019 de la ferme normande et situation de conjoncture

Analyse de l'année en cours pour la ferme Normandie. Téléchargez le bilan d’automne et explications en vidéo

Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.



PUBLICATIONS

ACTUALITES

mardi 02 juin 2020

Les premiers robots bineurs sont commercialisés depuis 2016. L’arrivée des premiers tracteurs autonomes est annoncée pour 2020 aux USA et en Australie, mais la...

jeudi 14 mai 2020

La Normandie et le Royaume-Uni entretiennent (de très longue date!) des échanges commerciaux étroits en matière agricole et agro-alimentaire. Petits rappels des...