Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Grippe aviaire dans la Manche : situation à risque dans le Cotentin

Grippe aviaire dans la Manche : situation à risque dans le Cotentin

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suite à des cas de grippe aviaires détectés dans la faune sauvage, puis sur un élevage du Cotentin la semaine dernière, les restrictions se renforcent dans le secteur.

Zone de protection

Communes en Zone de Protection : Rocheville en intégralité,  et sur certaines parties des communes de : Briquebecq en Cotentin, Rauville la Bigot, Sottevast

 

 

 

Zone de surveillance

Communes en Zone de Surveillance : Benoitville, Breuville, Briqueboscq, Brix, Colomby, Couville, L’Etang Bertrand, Golleville, Grosville, Hardinvast, Lieusaint, Magneville, Martinvast, Morville, Negreville, Nehou, Pierreville, Rocheville, St Christophe du Foc, St Germain le Gaillard, St Jacques de Nehou, St Joseph, St Martin le Greard, St Pierre d’Arthéglise, Sideville, Sortosville en Beaumont, Sotteville, Tollevast, Valognes, Virandeville, Yvetot Bocage et sur certaines parties des communes de : Briquebecq en Cotentin, Rauville la Bigot, Sottevast.

Dans ces zones des mesures de prévention et des restrictions sont mises en place, et notamment :

  • Les élevages de volailles sont recensées auprès de la DDPP et feront l’objet de visites vétérinaires sanitaires à la demande de la DDPP afin de contrôler l’état sanitaire des animaux.
  • Toute apparition de signes évocateurs, augmentation de mortalité, baisse de ponte, doit être immédiatement indiqué à la DDPP.
  • Les élevages mettent en place les mesures de biosécurité, claustration des volailles, limitation des contacts avec les oiseaux sauvages.
  • L’accès aux exploitations est limité aux seules personnes autorisées et indispensables à la bonne marche de l’élevage.
  • Les éleveurs professionnels tiennent un registre des mouvements de personnes qui entrent sur le site de l’élevage.
  • Le mesures d'hygiène sont renforcées à l'entrée et la sortie des exploitations et des abattoirs, CEO, fabricants d’aliments… , le nettoyage et la désinfection des véhicules sont  mis en place.
  • Les entrées et sorties d’animaux sont soumis à l’accord de la DDPP
  • Le transport d'oiseaux morts ou vivants, de viande ou d'œufs est interdit (sauf sur autorisation de la DDPP sous certaines conditions)
  • La commercialisation des viandes de volailles issues des EANA est interdit (sauf sur autorisation de la DDPP sous certaines conditions)
  • L’évacuation et épandage des fientes, litières et fumier est interdit sauf autorisation de la DDPP
  • Les foires, marchés, expositions d’oiseaux sont interdits.

 

La levée de la zone de surveillance ne peut intervenir qu’au minimum 30 jours après la fin des opérations préliminaires de désinfection de l’élevage concerné.

Pour avoir le détail des restrictions, consultez l’arrêté préfectoral complet.

La Chambre d’agriculture ne détient pas d’information complémentaire.  Contactez la DDPP50 pour toute question. Tél : 02 33 72 60 70.

 

Pour rappel :

  • Les élevages commerciaux d’oiseaux doivent déclarés auprès de la DDPP
  • Les détenteurs non commerciaux doivent se déclarer en mairie ou sur le site www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr
  • Tous les éleveurs doivent avoir mis en place un plan de biosécurité et être formés à la Biosécurité

 

Pour en savoir + : Influenza aviaire - la situation en France

 

Contact