Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Le prix du porc plonge

Le prix du porc plonge

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Le marché du porc dans le contexte du coronavirus

Depuis le début du confinement, le prix du porc diminue. Après une pause autour de Pâques, la baisse s’accélère au cadran (moins 12 centimes en 2 semaines).

Prix du porc charcutier

 

Avec le confinement en Europe, les circuits de distribution des produits porcins ont été fortement désorganisés. L’absence totale de consommation hors foyer,  avec la fermeture des restaurants et autres lieux de rassemblement, n’est pas compensée par les achats à domicile.

Cela conduit à de nettes baisses de prix chez nos voisins européens, allemands, néerlandais  et espagnols. Le prix du cadran breton n’y échappe pas, avec un recul de 12 centimes en 2 semaines.

Les achats de la Chine au 1er trimestre 2020 sur le marché international ont été presque multipliés par 3 par rapport à 2019 ! Mais la croissance de l’export vers la Chine est pour l’instant insuffisante pour maintenir les prix en Europe.

Aux Etats-Unis, les consommateurs sont confrontés à une pénurie de viande dans les rayons. En effet, plus de 5 000 travailleurs des abattoirs ont été touchés par le Coronavirus. Plusieurs grands abattoirs sont fermés, d’autres sont au ralenti. Les abattages ont reculé de 35 %. Cela touche également à un degré moindre les abattoirs de volailles et de bovins.
Dans le même temps, beaucoup d’éleveurs ne savent plus quoi faire de leurs animaux.

 

Service Économie, Veille & Prospective
Direction Innovation Recherche Développement

 

> Lire les autres marchés agricoles