Vous êtes ici : Accueil > A proximité > Actualités locales > Pollinisateurs : une diversité de plantes pour mieux butiner

Pollinisateurs : une diversité de plantes pour mieux butiner

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Pollinisateurs plantes butiner

En Normandie, bien que les plantes cultivées comme le colza puissent représenter une source de butinage importante au début du printemps, il est nécessaire que les pollinisateurs disposent d’autres ressources plus étalées dans le temps.

Une diversité de plantes pour mieux butiner

Il est important d’aménager le parcellaire agricole de façon à assurer aux abeilles et aux autres insectes pollinisateurs des ressources alimentaires riches et variées sur une période longue. Ces aménagements peuvent être notamment :

  • Les haies constituées d’essences locales variées, qui offrent une floraison étalée entre le printemps et l’été, voire jusqu’à l’automne,
  • Les bandes enherbées composées de graminées associées à du trèfle blanc, qui assurent une production de pollen et de nectar jusqu’en fin d’été,
  • Les bandes mellifères en bordure de parcelles cultivées, qui favorisent la faune auxiliaire sur la parcelle,
  • Les bandes ligno cellulosiques (BLC) de saules, qui peuvent faire partie des premières sources de butinage disponibles au début du printemps,
  • Les cultures intermédiaires, qui, si elles sont implantées suffisamment tôt, peuvent aider à constituer en fin de saison de butinage des stocks en nectar et en pollen nécessaires à la survie des colonies d’abeilles en hiver.

Par ailleurs, dans le cadre de leur programme d’actions en faveur des abeilles, les Chambres d'agriculture de Normandie mettent en relation les différents acteurs. 

Développer les échanges entre apiculteurs et agriculteurs

En novembre dernier, dans le Calvados, la Chambre d’agriculture a contribué à l’organisation d’une journée d’échanges entre agriculteurs et apiculteurs professionnels sur la thématique « apiculteurs-agriculteurs, comment travailler ensemble ».

Cette journée était organisée en partenariat avec l’ARDEAR (Association Régionale pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural) et les CIVAM (Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture en Milieu rural). Elle a permis aux participants de faire ressortir un certain nombre d’idées à développer.

Dans la Manche, dans le cadre du programme de développement des pratiques agro écologiques, la Chambre d’agriculture a réalisé un film mettant en avant un exemple de partenariat entre un apiculteur et un agriculteur.

Le développement d’actions partenariales de ce type est nécessaire pour cibler les pratiques les mieux adaptées à chaque situation.

Si vous souhaitez échanger avec les apiculteurs qui travaillent autour de vous pour voir comment développer sur votre exploitation des pratiques ou aménagements favorables aux abeilles et autres pollinisateurs ?
N'hésitez pas à nous contacter :

Marie-Christine FORT LEGRAND
marie-christine.legrand@remove-this.normandie.chambagri.fr
Nicolas COUFOURIER
nicolas.coufourier@remove-this.normandie.chambagri.fr

 

Haies et pollinisateurs au service de l’agriculture