COVID 19 - Mesures économiques

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les agriculteurs sont éligibles à tout ou partie des mesures suivantes.


Fonds de solidarité

Dans le cadre du reconfinement, un fonds de solidarité est mis en place pour les mois de novembre et décembre 2020 pour les entreprises fermées administrativement OU ayant perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires.

 

Le montant de l’aide est calculé différemment selon le mois considéré et selon la situation de l’entreprise.

A noter pour les fermes pédagogiques :

Les fermes pédagogiques relèvent du régime général pour l'aide du Fonds de Solidarité des mois de novembre et décembre 2020, c'est-à-dire qu'elles rentrent dans le cas d'une aide plafonnée à 1500 € et ne sont pas dans le cas des fermetures administratives avec une aide pouvant aller jusqu’à 10 000 €.

Pour réaliser la demande, rendez-vous sur le site www.impots.gouv.fr

  • jusque fin janvier pour l'aide versée au titre du mois de novembre 2020
  • à partir du 15/01/2021 pour l'aide versée au titre du mois de décembre 2020

 

Suite aux annonces du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance le 14 janvier 2021, le fonds de solidarité intègre plusieurs changements.

Retrouvez l'ensemble des nouvelles règles ainsi que celles s'appliquant pour les mois de novembre et décembre sur le site du Ministère.


    Prêt garanti par l’Etat

    Suite au reconfinement, des adaptations du dispositif de prêt garanti par l’Etat ont été décidées :

    • possibilité de contracter un prêt garanti par l’Etat jusqu’au 30/06/2021
       
    • possibilité d’étaler l’amortissement du prêt entre 1 et 5 ans supplémentaires avec des taux négociés avec les banques françaises
       
    • Suite aux annonces du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance le 14 janvier 2021, toutes les entreprises qui le souhaitent, quelles que soit leur activité et leur taille, auront le droit d’obtenir un différé d’un an supplémentaire pour commencer à rembourser leur prêt garanti par l’État. Ainsi, une entreprise ayant contracté un PGE en avril 2020, et qui ne serait pas en mesure de commencer à le rembourser en avril 2021, pourra demander un report d’un an et commencer à le rembourser à partir d’avril 2022. Afin de décider de leurs plans de remboursement, les entreprises sont invitées à se rendre auprès de leurs conseillers bancaires.
       

    Pour plus de détails sur le prêt garanti par l’Etat et sur la possibilité de contacter le médiateur du crédit pour étudier d’autres dispositifs de financement possible, consultez le site du Ministère


    Autres mesures (fiscales, bancaires, ...)

    L’ensemble des mesures déjà en place lors du 1er confinement sont prolongées et ajustées :


    Du fait des difficultés économiques engendrées par la situation liée au COVID, les exploitations agricoles restent éligibles à plusieurs dispositifs d’aides.

    Chômage partiel

    Si votre exploitation doit faire face à une réduction de son activité, vous pouvez toujours bénéficier de l’activité partielle pour vos salariés. Les règles de prise en charge de l’Etat sont à nouveau prolongées jusqu’à fin avril 2021 :

    Situation pour les employeurs : 

    • Reste à charge nul pour les entreprises des secteurs dits protégés (dont tourisme, hôtellerie, restauration, sport, culture,…)
    • Reste à charge de 15 % pour les autres secteurs 

     

    Situation pour les salariés : 

    • Si vos revenus sont au niveau du Smic : vous touchez l'équivalent de 100 % de votre salaire net sauf si certains prélèvements (tels que mutuelle, prévoyance, ou saisie sur salaire...) sont effectués.
    • Si vos revenus sont supérieurs au niveau du Smic, vous touchez de votre employeur 70 % de votre rémunération brute antérieure (telle qu'utilisée pour calculer l'indemnité de congés payés) soit environ 84 % de votre rémunération nette.
       

    Plus d’infos sur le dispositif de chômage partiel - Ministère de l'économie

    Effectuez vos démarches pour déclarer votre entreprise en activité partielle

    Aides à l’embauche des jeunes

    Dans le cadre du plan de relance et de l’action "1 jeune - 1 solution", les employeurs de jeunes de moins de 26 ans peuvent bénéficier d’une aide de l’Etat allant jusqu'à 4 000 € maximum sur un an pour un salarié à temps plein. Ce montant est proratisé en fonction du temps de travail et de la durée du contrat de travail.

    Le salarié doit être maintenu au moins trois mois dans l’effectif de l’entreprise à compter de son embauche, en contrat CDI, en CDI intérimaire ou en CDD.

    Les contrats de travail doivent être engagés entre le 1er août 2020 et le 31 mai 2021. 

    Les demandes d’aide sont à réaliser par l’employeur à la fin de chaque trimestre, de façon dématérialisée, à l’agence de services et de paiement (ASP), dans un délai de 4 mois à compter de la date d’embauche.
     

    Plus d’infos sur le dispositif

    Effectuer vos démarches d'aide à l'embauche des jeunes (AEJ)

    Aides à l’embauche en apprentissage

    Aides aux employeurs qui recrutent en apprentissage

    Dans le cadre du plan "1 jeune - 1 solution", le gouvernement met en place une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis. Le soutien est de 5 000 € pour un apprenti de moins de 18 ans et / ou de 8 000 € pour un apprenti majeur, par contrat d’apprentissage préparant à un diplôme allant jusqu’au master. Le contrat d’apprentissage doit être engagé entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021. 

    La gestion et le suivi de l’aide est confiée à l’Agence de services et de paiement (ASP). Elle sera versée mensuellement et automatiquement, avant le paiement du salaire de l’apprenti.

     

    Plus d’infos sur le dispositif

    Allocation de Remplacement Dérogatoire COVID 19 pour les non salariés agricoles

    Avec la crise sanitaire de la Covid-19 cette allocation peut vous être attribuée par la MSA si vous êtes en arrêt de travail dans l’un des cas suivants : 

    • Vous êtes malade de la Covid-19
    • Vous devez rester à votre domicile pour garder vos enfants
    • Vous avez été en contact étroit avec une personne malade de la Covid-19
    • Vous êtes considéré comme une personne vulnérable

     

    Les personnes qui peuvent bénéficier de cette allocation dérogatoire de remplacement sont : 

    • Les chefs d’exploitation et d’entreprise agricole
    • Les aides familiaux
    • Les collaborateurs
    • Les membres non salariés de sociétés

     

    Ce dispositif s’applique avec un effet rétroactif depuis le 30 octobre 2020 et est prolongé jusqu’au 1er juin 2021.

    L’allocation couvre un coût de remplacement maximum jusqu’à hauteur de 112 euros par jour. L’exploitant est libre de choisir la modalité de remplacement : faire appel à un service de remplacement  ou procéder à une embauche directe. 

     

    Plus d’infos sur le dispositif

    Cotisations sociales employeurs et exploitants

    Les employeurs faisant face à des difficultés de trésorerie peuvent reporter tout ou partie du paiement de leurs cotisations.

    Pour les exploitants, les prélèvements des cotisations dues suite aux émissions définitives sont suspendus.

    Plus d'infos sur les cotisations sociales - MSA Côtes Normandes

     

    Autres dispositifs d'aide sociales 

    L’Aide Prévention Covid (AP Covid) est une aide exceptionnelle et temporaire visant à promouvoir une démarche de prévention accompagnée d’un financement de mesures barrières.

    Cette aide est en vigueur depuis le 17 mars et jusqu’au 30 novembre 2021

    Plus d'infos sur cette aide Prévention Covid (AP Covid) - MSA Côtes Normandes


    ACTUALITES

    mardi 20 avril 2021

    Comment vérifier la réalité du changement climatique ? Les enregistrements des stations météorologiques et des rendements prouvent que le temps a bien changé depuis...

    lundi 19 avril 2021

    Sur les 25 exploitations mesurées la semaine passée, la croissance moyenne était de 31 kg MS/ha/jour. Une pousse deux fois moins importante par rapport à celle de...

    lundi 19 avril 2021

    Se mobiliser pour être efficace - Depuis 8 ans, les agriculteurs du sud du département se livrent à une prophylaxie exigeante, contraignante, mais nécessaire. Depuis...

    encore plus de résultats

    Vous souhaitez en savoir plus ?

    En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

    Un conseiller à proximité peut vous aider.