Vous êtes ici : Accueil > Conseils & Formations > Environnement > Pratiques favorables à l'environnement > Développement des légumineuses : fourragères : luzerne, trèfles, méteils

Développement des légumineuses : fourragères : luzerne, trèfles, méteils

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Contexte et objectif

De plus en plus d’éleveurs augmentent la part de légumineuses pour :

  • gagner en autonomie alimentaire (moins de concentrés azotés achetés) et traçabilité des produits agricoles ;
  • améliorer la santé du troupeau, la structure et vie des sols et la gestion du salissement des parcelles (moins d’intrants azotés et moins de phytos).

Suivre et valoriser les tests des agriculteurs en légumineuses fourragères (luzerne, trèfle violet, méteils) pour compléter par la suite les références technico-économiques et accompagner les agriculteurs qui projettent de développer ces cultures dans leur assolement et leurs rations animales.

Description – Mise en œuvre

Collecte et échanges de pratiques et de vécus en légumineuses :

  • Mise en place et suivi de parcelles d’observations ;
  • Suivis alimentaires de troupeaux.

Communications auprès du grand public, des établissements d’enseignements, des organismes agricoles : organisation de bouts de champ, rédaction de notes techniques… en présentant des évolutions de pratiques visant à répondre aux souhaits de la société.

Résultats

Suivi sur 2 parcelles expérimentales de luzerne et trèfle violet :

  • observations, estimation de la production, appréciation de la valeur alimentaire avant chaque récolte agricole (4 récoltes par an)
    • prélèvements de 136 placettes d’1 m²/an : 13 modalités X 2 placettes X 4 coupes, et 8 modalités X 1 placette X 4 coupes),
    • 84 analyses matières sèches et matières azotées : 13 modalités X 4 coupes + 8 modalités X 4 coupes,
    • réalisation d’analyses de valeurs alimentaires des récoltes agricoles (ensilage, enrubannage, foin).
    • Résultats en luzerne : de 7 346 kg MAT/ha à 8 452 kg MAT/ha pour 3 ans selon les variétés et
    • Résultats en trèfle violet : de 1 314 kg MAT/ha à 2 470 kg MAT/ha sur les 3 coupes de 2019
  • Contrôle des valeurs alimentaires des récoltes agricoles pour ajuster les rations animales

Mesures de 3 parcelles de méteil fourrager et 2 parcelles de trèfle incarnat :

  • production, valeur alimentaire en vert et au silo.
    • Résultats : 5,0 à 5,6 t MS/ha avec 15 à 20,7% MAT.

Organisation de 2 bouts de champ en avril et septembre 2019, aboutissant à une cinquantaine de contacts d’agriculteurs souhaitant développer les légumineuses

Observation de parcelles (de l’implantation à la récolte) et de troupeaux (alimentation, performances animales)

Projet de GIEE Légumineuses en émergence

Durabilité

Les simulations économiques sur l’autonomie en protéines avec légumineuses fourragères et/ou protéagineux ne montrent pas toujours une incidence économique favorable, les économies d’intrants étant compensées par des charges de récolte et de travail conséquentes. Pourtant, de plus en plus d’éleveurs font le choix de développer les légumineuses pour ses nombreux atouts agronomiques et alimentaires.

Reproductibilité

  • Rédaction de deux articles dans la revue agricole départementale (Chamb’agri 14) ;
  • Présence de journalistes conduisant à la parution de trois articles dans les journaux locaux afin de faire connaître au grand public les évolutions de pratiques agricoles ;
  • 1 note technique régionale destinée aux éleveurs et 1 livret remis aux participants lors du bout de champ luzerne et trèfle violet ;
  • 25 participants lors des bouts de champ auxquels s’ajoutent les nombreux contacts issus des communications réalisées.

Forte communication en amont des bouts de champ : pour le méteil-trèfle incarnat, envoi de 1 013 SMS ; pour la luzerne-trèfle violet, envoi d’un flyer d’invitation par mailing (1 857 destinataires) suivi d’un envoi de 620 SMS.


Contrat d'objectif régional sur les  nouvelles pratiques agricoles