Vous êtes ici : Accueil > Innovation > Références et expérimentations > Ferme expérimentale normande > Foin ventilé en grange

Foin ventilé en grange

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Evaluation de 2 systèmes laitiers "pâturage et ensilage de maïs" et "pâturage et foin séché en grange"

L'expérimentation sur l'évaluation technico-économique et environnementale de ces 2 systèmes laitiers a été conduite, pendant 4 ans, à la ferme de La Blanche Maison.

Objectifs

  • Obtenir des références technico-économiques locales
  • Préciser les conditions de faisabilité des systèmes herbagers avec des prairies multi-espèces et du foin séché en grange.

Performances

Les performances zootechniques des vaches du système « FV » ont été inférieures à celles du système « EM » surtout en hiver, au moment de la consommation des fourrages conservés. La réussite du système « FV » est tributaire de la maîtrise du taux de légumineuses dans les prairies multi-espèces pour garantir le rendement et la qualité nutritive des foins.

Au niveau environnemental, l'analyse de cycle de vie a montré peu d'écart entre les 2 systèmes. Les différences se situent au niveau de la consommation d’électricité pour le séchage du foin et d’un besoin de surface supérieur pour produire 1 000 litres de lait pour le système « FV ».

Au niveau économique, une plus-value sur le produit d’exploitation doit être recherchée pour compenser la nouvelle charge liée à l’investissement du séchoir.

Téléchargez le guide du séchoir en grange

Nos conseils

  • Les deux systèmes étudiés sont assez proches au niveau technique, même si la productivité des animaux et des surfaces est un peu plus faible avec le système « FV ».
  • Une amélioration est certainement possible sans augmenter les intrants grâce à une meilleure maîtrise du taux de légumineuses dans les prairies multi-espèces destinées à faire du foin séché en grange.
  • Au niveau économique, la marge nette d'exploitation supplémentaire ne permet pas de couvrir les charges liées à l'investissement du séchoir.
  • Les éleveurs, qui s'engagent dans cette voie, doivent donc trouver une plus-value sur leur produit d'exploitation en valorisant le lait dans des filières qui rémunèrent suffisamment ce type de lait (appellation d’origine, agriculture biologique).
  • Les deux systèmes ont des impacts environnementaux assez proches et similaires à ceux des exploitations des réseaux d'élevage, sauf en ce qui concerne la consommation d'électricité nécessaire au fonctionnement du séchoir à foin.

Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.



ACTUALITES

lundi 02 mars 2020

Les résultats sont là. Explication sur une démarche facile à mettre en œuvre chez vous.

Testée à la ferme expérimentale normande de La Blanche Maison : pratiques...

jeudi 09 janvier 2020

Après seulement 1 mois d’utilisation, la ferme expérimentale de Normandie met fin à l’expérimentation de l’exosquelette en salle de traite.

PUBLICATIONS