Vous êtes ici : Accueil > Conseils et services > Produire (Thématiques) > Élevage > Volailles

Volailles

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Du poulet de chair surtout

Avec près de 4 % de l’effectif national, la Normandie est la 8e région (sur 13 nouvelles régions métropolitaines) productrice de poulets de chair, loin derrière la Bretagne (33 %) ou les Pays de la Loire (23 %).

La moitié des volailles élevées en Normandie sont des poulets de chair, en partie destinés à la filière Label Rouge. Avec 72,8 millions d’euros en 2017, la production de volailles de chair représente 2 % du produit agricole normand (services exclus, hors aides). Elle arrive en 5e  position des produits animaux, derrière le lait, les gros bovins, les porcs et les équins mais devant les veaux, les œufs et les ovins.

La production normande progresse

Entre 2000 et 2017, la production normande de viande de poulets de chair a progressé (+ 12 %) pour dépasser les 35 000 tonnes en 2017. Sur la même  période, la  production de France métropolitaine a beaucoup moins progressé (+ 2,5 %), atteignant 1 109 125 tonnes en 2017. La production locale reste encore insuffisante pour satisfaire le marché régional.

Deux types de production

L'élevage avicole, a aujourd'hui pris deux orientations :

  • l'une de type fermière qui valorise ses produits en circuits courts (vente directe),
  • l'autre s'articule autour d'une filière longue organisée.

Actuellement, les élevages sont concentrés dans le sud de la Manche (Avranchin, Mortainais) et de l’Orne (Domfrontais), en Seine-Maritime (Pays de Caux et Pays de Bray) et dans les Plaines de l'Eure.

Une filière organisée

La filière volailles en Normandie est organisée. On dénombre divers opérateurs :

  • Fabricants d'aliment.
  • Accouveurs.
  • Organisations de producteurs.
  • Abatteurs.
  • Organisme de Défense et de Gestion de l'IGP Volaille de Normandie.

Déclaration d'un atelier volailles

Tout détenteur de volailles dont les oeufs sont destinées à la consommation (sauf autoconsommation) doit se déclarer au service d’identification de son département.

Chaque détenteur se voit alors attribuer un numéro d’exploitation et un indicatif de marquage à apposer sur les œufs vendus.


Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.



NOS CONSEILS & FORMATIONS


PUBLICATIONS

ACTUALITE

vendredi 21 juin 2019

Connaître les caractéristiques majeures de l’agriculture normande, filière par filière, de la production à la transformation.

jeudi 06 décembre 2018

Tous les mois l'actualité autour des produits fermiers, les manifestations, les formations pour développer votre activité.

AGENDA

Du 02 novembre au 06 novembre 2020

Du 02 novembre au 06 novembre 2020