Vous êtes ici : Accueil > Conseils et services > Gérer son exploitation > PAC > Second pilier > Aide à l’assurance récoltes

Aide à l’assurance récoltes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

en 2024

Principe général

L’agriculteur souhaitant se prémunir des  « multirisques climatiques » peut souscrire un contrat auprès d’un assureur privé et bénéficier d’une prise en charge de cotisations dans le cadre de la PAC. Pour être éligible à cette prise en charge, le contrat proposé par l’assureur devra être multirisques, une simple assurance grêle n’entre pas dans ce dispositif. Il doit couvrir au minimum les risques suivants : sécheresse, excès de température, coup de chaleur, coup de soleil, températures basses, manque de rayonnement solaire, coup de froid, gel, excès d’eau, pluies violentes, pluies torrentielles, humidité excessive, grêle, poids de la neige ou du givre, tempête, tourbillon, vent de sable.

En 2023, le dispositif des calamités agricole a pris fin pour intégrer un dispositif assurantiel à 3 étages partageant la prise en charge des pertes liées à un aléas climatiques entre l’agriculteur, l’Etat et l’assureur. C’est conçu pour inciter les exploitants à souscrire une assurance récoltes (meilleure indemnisation d’un assuré en cas de pertes catastrophique de rendements). 

+ d’information "Nouveau dispositif d’assurance récolte en 2023"

Procédure

L’exploitant doit prendre rendez-vous avec son assureur choisi parmi ceux reconnu par l’Etat, avant les semis pour choisir son contrat d’assurance. Il informe son assureur des hypothèses choisies (rendement, prix, franchise…) et des surfaces de chaque culture.

L'exploitant doit formuler sa demande d'aide à l’assurance récolte dans le dossier PAC télédéclaré et confirmer à son assureur les surfaces précises déclarées.

L’agriculteur devra s’acquitter de sa cotisation auprès de l’assureur avant le 31/10 et fournir ensuite le justificatif en provenance de son assurance avant le 30/11.

Paiement de l'aide

Comme en 2023, l’aide PAC couvre 70% de la prime d’assurance éligible (pas de soutien partiel des options supplémentaire abaissant la franchise pour l’indemnisation de pertes, ou majorant le prix unitaire assuré des produits bien au-delà des barèmes moyens nationaux). 

D'après l'expérience des dernières années, l'aide PAC n'est versée par l'Agence de Services de Paiement qu'au printemps suivant.

 

Logo CASDAR
 


Vous souhaitez en savoir plus

Préparez sereinement votre télédéclaration PAC. 

Nos conseils et notre expertise pour vous aider.



NOS CONSEILS & FORMATIONS

Conseil PAC

Réservez votre rendez-vous

Nous vous aidons dans votre télédéclaration

Je découvre

DIAG' HORIZON PAC 2023

Gardez une longueur d'avance !

Un rendez-vous pour se préparer dès aujourd'hui

Je découvre


PUBLICATIONS

ACTUALITES

mercredi 15 mai 2024

Plusieurs simplifications des mesures PAC : report de l'échéance des déclarations PAC au 24 mai 2024

vendredi 05 avril 2024

2024 est la 2e année d’application de la nouvelle PAC, surtout marquée par l’évolution de la conditionnalité des aides (BCAE).