Vous êtes ici : Accueil > Autres cultures, fourrage

Autres cultures, fourrage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Vous réalisez un plan prévisionnel de fertilisation ? Ce guide comporte les références pour calculer les doses d’azote à apporter aux cultures et prairies de Normandie.

 

panorama de l'agriculture et de l'agroalimentaire en Normandie

Des analyses précises sur l’agriculture du territoire afin de connaître les caractéristiques majeures de l’agriculture normande, filière par filière, de la production à la transformation.

 

Reine Mathilde : synthèse des essais de 2011 à 2018

Bilan de 8 ans d'essais (2011-2018). 8 thématiques pour améliorer l'autonomie alimentaire des élevages bovins en AB.

 

 

Toaster, c’est chauffer des graines pour augmenter le taux de protéines assimilables dans l’intestin par modification des composés organiques. Retour sur l'expérience d’un groupe d’éleveurs laitiers en Normandie.

Un premier bilan des analyses de deux additifs proposés aux éleveurs. Associés à de l’urée, ils augmentent leur valeur azotée.

Le développement de l'autonomie alimentaire des exploitations laitières est d'actualité.

 

Les relevés floristiques des prairies permanentes montrent des taux assez bas d’espèces à bonne valeur fourragère : Sur 340 inventaires réalisés en Normandie par l’INRA, on relève en moyenne 33% d’espèces considérées comme ayant une bonne valeur fourragère, dont 16% de ray Grass anglais et 11% de trèfle blanc. Les aléas...

Hersage, ébousage, étaupinage, scarification, broyage des refus… : de nombreux travaux d’entretien sont traditionnellement réalisés sur les prairies, pour lesquels des matériels très variés sont proposés. Si certaines pratiques peuvent permettre de prévenir la dégradation du couvert, voire d’y remédier, il faut être prudent sur...

L’équilibre des espèces et la couverture du sol d’une prairie doivent permettre d’éviter la plupart des traitements chimiques. Il faut privilégier l’entretien régulier, et s’il y a besoin associer un désherbage chimique à une gestion du salissement au quotidien, pour éviter de revenir à la situation de départ.

Les fortes variations des prix des produits agricoles et des aliments fragilisent les exploitations. En augmentant la part de légumineuses dans les rations, il est possible de sécuriser son système.

Vous souhaitez en savoir plus ?

En cas de besoin, de projet, contactez-nous. 

Un conseiller à proximité peut vous aider.



Vient de paraître

  • Consultez l'évolution des effectifs présents, naissances, entrées et sorties des bovins en Normandie. Editée chaque trimestre, cette photographie des effectifs...